Les Soviétiques achetèrent le Codex Sinaiticus à un monastère du mont Sinaï

Clément Solym - 19.02.2010

Edition - Société - Soviétiques - acheter - Codex


Le fameux (voire légendaire) Codex Sinaiticus vient de se révéler sous un jour nouveau avec la découverte d'un document le concernant - lui-même trouvé dans les archives russes du ministère des Affaires étrangères.

Ce document est cosigné par un archevêque du Sinaï et un fonctionnaire tsariste et date de 1869. Il concerne le transfert du Codex qui est resté à Saint-Pétersbourg jusqu'en 1933, avant que Staline ne le vende au British Museum (actuelle British Library).

Or, moins d'un mois avant son arrivée à Londres, le monastère Sainte-Catherine du Mont Sinai le revendique comme étant sa propriété légitime. Sans avoir lancé d'action judiciaire, le monastère en déplore aujourd'hui la perte...

Cet accord de 1869 était sinon connu, du moins fortement suspecté, mais les Soviétiques, devenus ensuite des Russes avaient toujours interdit l'accès à ce dossier. Ce n'est qu'après de longues années de recherche à la bibliothèque nationale de Russie que des chercheurs (qui cherchent et trouvent, donc) sont parvenus, l'an passé, à mettre la main dessus. Et à le publier en janvier dernier.

Le dossier porte sur un accord entre les moines du mont Sinaï qui renonceraient au Codex de 347 pages, un contrat passé avec un certain comte Ignatiev, qui avait rencontré l'archevêque Callistratos au Caire. En contrepartie, la somme de 9000 roubles de l'époque avait été versée, accompagnée de plusieurs décorations tsaristes.

Outre sa valeur historique, le contrat montre également le parcours du Codex, un texte datant de 350 apr. J.-C., ce qui n'est pas tout à fait rien. En 1933, le British Museum l'avait alors acquis pour 100.000 £ - toujours de l'époque. Il en dit également long sur le comportement des moines du monastère, et leur relation avec la Russie. Enfin, la Soviétie... L'ex-URSS avant qu'elle ne soit URSS, quoi.

Le Codex Sinaiticus
est accessible dans son intégralité en ligne.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.