Les titres anglais de plus en plus demandés au Québec

Victor De Sepausy - 22.07.2014

Edition - livres - anglais - Québec


Même si peu d'indicateurs fiables permettent de se rendre compte du taux de pénétration des livres en anglais au Québec, les librairies, sur le terrain, se rendent bien compte que la demande explose depuis quelques années. C'est bien le malaise ressenti par les tenanciers de la librairie L'Ecume des jours, située rue Saint-Viateur, à Montréal.

 

« On a essayé de faire entrer des livres en anglais, mais on est des libraires formés en français. On connaît les éditeurs, les distributeurs français », explique Maryse auprès de nos confrères de La Presse. Résultat, après plusieurs années de lutte face à l'éditeur Drawn and Quarterly, placé une rue plus au nord, l'établissement va fermer ses portes. A la place, on pourra retrouver une sandwicherie...

 

L'Association des libraires du Québec (ALQ) est particulièrement inquiètes face à la montée en puissance, au sein du Québec, de la lecture de livres en anglais, le livre en français en pâtissant directement. Cependant, si l'on sait bien comptabiliser les ventes de livres en français, celles qui se font en anglais sont bien plus insaisissables, avec des achats qui s'opèrent souvent via des plateformes internationales.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.