Les ventes de Barnes & Noble chutent moins que prévu

Clément Solym - 22.05.2009

Edition - Economie - Barnes - Noble - pertes


Les multiples coupes franches dans le personnel, les restrictions budgétaires, le contrôle des flux et des stocks... tout cela semble commencer à payer puisque la chaîne de librairies Barnes & Noble est fière d'annoncer que le premier trimestre... n'a pas enduré la baisse redoutée.

Bon, rien de très reluisant pour autant puisque l'on note une chute de 4 % du chiffre d'affaires, à 1,11 milliard $, avec dans les magasins, 3,5 % de baisse, à 989 millions $. Sauf que le détaillant craignait des pertes entre 6 % et 9 %. Donc, la situation est grave, mais plus aussi désespérée que prévu.

Dans les faits, la fréquentation a diminué et les ventes par client aussi, expliquait Joseph Lombardi, qui précisait que pour avril, grâce à Paques, on avait connu une hausse tout de même. Et la douce augmentation du mois s'est répercutée sur mai, avec une demande toute particulière pour la fiction.

La version 2 du site devrait être prête pour le second semestre de 2009 et l'on porte beaucoup d'espoirs en elle. Reste que l'on attend fébrilement les résultats du deuxième trimestre pour se dire sortis de l'impasse, avec une projection de pertes revue à la... baisse, et comprise en 3 % et 5 %.

La société fermera cependant bien 15 boutiques cette année, contre 10 précédemment annoncé. Au cours du premier trimestre, six boutiques ont été ouvertes contre six fermées...