Les ventes de livre en hausse, pour la première fois depuis 2009

Camille Cornu - 07.01.2016

Edition - vente livres - marché édition


Vincent Montagne, le président du Syndicat national de l’édition (SNE), nous confiait la possibilité d’une reprise du marché de l’édition, de l’ordre de 1,5 à 2 %. C’est désormais officiel, les ventes de livres ont progressé en France d’environ 1,7 % en 2015. Les chiffres définitifs ne seront cependant connus qu'à la mi-janvier.

 

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l'édition, à la Foire de Francfort

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

« C’est extrêmement positif », s’est félicité Vincent Montagne, président du SNE et PDG du groupe Media Participations, à l’AFP. Seul bémol : les ventes de livres ont baissé de 1,1 % sur le mois de décembre, comparé à l’année dernière. D’après lui, « les attentats ont eu un impact sur les ventes ».

 

Soumission (Flammarion), le livre de Houellebecq publié le jour de l’attaque contre Charlie-Hebdo, est pourtant le livre le plus vendu de l’année, avec 560.000 exemplaires écoulés. D’autres romans ont connu de très bons chiffres, notamment D’après une histoire vraie, (JC Lattès) de Delphine de Vigan, vendu à plus de 400.000 exemplaires. Mais aussi Boussole (Actes Sud), qui frôle les 200.000 exemplaires ; bien que cela ne paraisse pas si élevé pour un ouvrage couronné du prix Goncourt, le livre était réputé exigeant. 

 

La hausse aura donc été surtout bénéfique à certains privilégiés, et notamment à Actes Sud qui remporte le Nobel en plus du Goncourt, avec la Bélarusse Svetlana Alexievitch. La maison dirigée par Françoise Nyssen a également publié deux des plus gros succès de l’année 2015 : le 4e opus de la saga suédoise Millenium (près de 400.000 exemplaires vendus) et le best-seller Le charme discret de l’intestin de Giulia Enders (455.000 exemplaires).

 

Mais la meilleure vente de l’année revient à une BD. Le dernier opus des aventures d’Astérix, Le papyrus de César, publié à 2 millions d’exemplaires en français (et à 4,5 millions toutes langues confondues) caracole solidement en tête des ventes depuis octobre.

 

Comme le confiait déjà Vincent Montagne dans nos colonnes, « trois secteurs se distinguent : les romans, à + 5,5 %, les bandes dessinées et les mangas, à + 2,5 % (à + 8 % si l’on inclut la vente hors norme d’Astérix) et le livre de poche, à + 1 %. Ce sont des secteurs qui reflètent assez bien la dynamique éditoriale de l’année ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.