Les ventes de livres par Internet dopées en France

Clément Solym - 19.05.2008

Edition - Economie - ventes - livres - internet


Internet a clairement augmenté les ventes de livres en France. Une étude de GfK, institut marketing, en collaboration avec la FEVAD montre que comparativement au premier trimestre de cette année, les ventes sur internet ont grimpé de 6,1 %. Une progression que l'on mettra en perspective avec un +3 % en 2005, +3,5 % en 2006 et 4,6 % en 2007, alors que le marché du livre pesait à cette époque 4,1 milliards d'euros.

Une augmentation supérieure aux autres biens culturels

Alors que le reste du marché des biens culturel est en léger recul, « les ventes de livres sur Internet continuent d’augmenter, enregistrant la plus forte progression +27,5 %, quand le marché est quasi stable ». Ce chiffre équivaut donc pour 2007 à 171 millions d'euros, contre une augmentation globale des autres produits culturels de 10,2 %, soit 407 millions d'euros.

Dans le tas, l'édition d'Harry Potter et les reliques de la mort a explosé tous les records avec des ventes évaluées à 2,03 millions d'euros. Sa version anglaise se classait, elle, en quatrième position des produits culturels achetés sur internet avec 860.000 € investis, derrière le DVD de Desperate Housewives et le jeu vidéo World of Warcraft.

Devenu un canal de distribution à part entière, internet n'en reste pas moins un milieu délicat, comme le montre le dernier rebondissement dans l'affaire qui oppose le SLF à Alapage. La pratique de la vente à perte, ou du moins l'infraction à la loi Lang provoquerait en effet des dégâts auprès des librairies « de brique et de mortier ».