Les ventes numériques des éditeurs britanniques en forte hausse

Antoine Oury - 22.07.2014

Edition - Economie - Publishers Association - ventes numériques - résultats trimestriels


Jours fastes au sein de la Publishers Association : l'organisme représentant les éditeurs britanniques vient de publier un communiqué de presse pour souligner une impressionnante hausse des ventes numériques. Le premier trimestre de l'année 2014 fut riche, avec une hausse de 10,5 % des ventes par rapport à la même période de l'année précédente.

 

 

London Book Fair 2014

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Les chiffres : de 119,9 millions £ cumulés sur les ventes numériques entre janvier et avril 2013, les résultats se sont arrêtés à 132,5 millions £ sur la même période, soit une hausse de 10,5 % sur un an. La Publishers Association souligne que ces résultats « poursuivent les performances de plus en plus solides du format numérique, qui représentait en 2013 16 % des ventes totales de livres, et a augmenté de manière massive, à 305 %, sur cinq ans ».

 

Le détail des ventes révèle une répartition de 81 millions £ pour le marché public, en hausse de 10 %, et 51 millions £ pour les secteurs éducatifs et professionnels, avec une hausse de 11 %. La fiction prend + 8 %, les documents + 10 %, mais c'est bien le secteur jeunesse qui tire son épingle du jeu, avec 33 % de hausse enregistrés.

 

Les publications scientifiques, médicales et techniques enregistrent une augmentation des ventes de 16 %, devant les manuels de langue anglaise, qui prennent 14 %, et les ouvrages de sciences sociales et humaines, avec une hausse de 11 %.

 

Comme sur le marché américain, dont les résultats ont été détaillés il y a quelques jours par l'Association of American Publishers, le livre audio s'offre la plus impressionnante hausse, à 22 %, pour 2,6 millions £ de revenus. Les abonnements se détachent eux aussi du peloton, avec une augmentation de 17 % des revenus, à 30 millions £. Ebooks publics et ebooks professionnels et éducatifs ferment le ban, respectivement à 78,6 millions £ (+ 10 %) et 17,6 millions £ (+ 7,5 %).