Les versions d'Harry Potter publiées au Liban et en Syrie interdites en Israël

Clément Solym - 11.08.2008

Edition - Société - Harry - Potter - Pinocchio


L'État d'Israël a décidé d'interdire les versions d'Harry Potter et de Pinocchio entre autres livres jeunesse, produite en Syrie, au Liban ou en Iran.

La radio militaire israélienne soulignait lundi dernier que la raison invoquée par Israël pour cette interdiction est l'état de guerre dans lequel se trouve l'État hébreu vis-à-vis de ces pays.

Salah Abassi, l'éditeur qui comptait importer Harry Potter et Pinocchio en passant par la Jordanie a expliqué à la radio que « Le ministère de l'Industrie et du Commerce ainsi que le Trésor m'ont averti que l'importation de ces livres était illégale ».

Une réaction basée sur une ordonnance datant de 1939 qui stipule qu'il est interdit d'importer des livres « venant de pays en guerre avec Israël » qu'il s'agisse de traductions ou de classiques de la langue arabe n'impliquant en rien Israël ou non.