Les Volcans : La librairie clermontoise réussit son crowdfunding

Julien Helmlinger - 22.02.2014

Edition - Librairies - Les Volcans - Appel aux dons - Librairie


L'opération menée par les 13 employés de la librairie Les Volcans, qui veulent reprendre la boutique sous forme de Scop, rencontre un franc succès. Une semaine à peine après avoir lancé leur appel aux dons sur la plateforme Ulule, dédiée aux campagnes de crowdfunding, la reprise est financée à 140 %. Tandis qu'il leur fallait rassembler au moins la somme de 20.000 euros, la barre des 28.000 vient d'être dépassée. Il leur reste encore 33 jours pour faire exploser les compteurs et pouvoir se payer un nouvel espace dédié aux animations.

 

 

Une partie de l'équipe, via campagne Ulule

 

 

Ce projet de crowdfunding a vu le jour alors que la librairie a été contrainte à la fermeture ce 10 février, suite au dépôt de bilan du groupe Chapitre. Si l'avenir de la boutique s'écrit encore en pointillés, 13 de ses 34 anciens employés entendent bien la reprendre et faire tourner l'affaire en coopérative. Pour ce faire, et ce, aussi vite que possible, il reste à réunir non seulement des fonds, mais également convaincre la justice de la viabilité de l'offre de reprise.

 

Outre les dons récoltés via Ulule, les ex-salariés impliqués comptent notamment injecter dans le projet leurs 300.000 euros d'indemnités chômage ainsi que le montant d'une aide de 72.000 euros versée par le Conseil régional d'Auvergne, et autres dons, parmi lesquels ceux de l'association Les amis des Volcans...

 

Quelque 500 personnes ont d'ores et déjà contribué à la campagne, et l'on vise désormais encore plus haut dans les rangs des employés de l'ancienne librairie Chapitre. Tandis que la barre des 20.000 euros permettait la reprise, l'équipe espère à présent parvenir à un palier de 40.000 euros de dons, qui lui donnerait les moyens de mener des travaux et présenter un projet de reprise encore plus solide à la justice.

 

Au rang des priorités, les sommes récoltées serviront à financer loyer, salaires, embauches, et constitution d'un stock de livres, ce qui constitue déjà un budget important. Une fois ceci assuré, avec l'argent restant il s'agira éventuellement de financer des travaux de réaménagement du magasin pour agrémenter la librairie d'un espace dédié aux animations futures, ce qui nécessiterait des aménagements électriques, de sonorisation et la mise en place d'une petite scène de conférence...