Les Youtubers, auteurs des prochains best-sellers de l'édition

Antoine Oury - 17.06.2014

Edition - Economie - Youtubers - Penguin - Zoella


Ils squattent nos pages d'accueil YouTube, atterrissent dans nos emails, ou s'invitent dans les salles de cinéma pour des résultats pas toujours heureux. Les YouTubers, de jeunes acteurs/comiques/comédiens qui développent leur propre communauté à base de vidéos humoristiques ou de tutoriels mode ou cuisine, seront les prochains chevaux de course des maisons d'édition.

 


Capture d'écran d'une vidéo de Zoella

 

 

Elle s'appelle Zoe Sugg, a tout juste 24 ans, et est suivie par près de 12 millions de personnes dans le monde, chaque mois. On pourrait trouver pire comme jeune auteure... Penguin n'a pas vraiment hésité quand l'occasion de publier les deux premiers romans de la jeune femme s'est présentée. Connue via YouTube, Facebook et Twitter sous le pseudonyme de Zoella, la jeune femme s'est spécialisée dans les vidéos face caméra.

 

Ce qui ne consistait au départ qu'en une série de tutoriels beauté et maquillage s'est changé en une sorte de fenêtre permettant à Zoella de dialoguer directement avec ses fans, sur des sujets plus complexes comme l'anxiété ou le harcèlement sur Internet.

 

C'est toutefois la fiction qui a intéressé la jeune femme pour ses débuts en littérature : « J'ai commencé à écrire un blog en 2009, et jamais je n'aurais pensé écrire mon propre livre, avec des gens heureux de le lire. » Le premier essai sera titré Girl Online, et évoquera la romance entre une adolescente et un jeune britannique.

 

Un « Notting Hill moderne pour les adolescents » assure l'éditeur Penguin, qui a récupéré les droits pour une exploitation sur les territoires américains et canadiens. Le premier livre sera publié dès novembre. La date idéale pour faire un peu de concurrence à Simon & Schuster, qui publiera le même mois After, originellement une fan fiction rassemblant One DirectionFifty Shades et Twilight... L'histoire... d'une jeune fille qui tombe amoureuse d'un membre d'un boys band moderne.

 

 

 

 

(via The Guardian)