Les zones rurales défavorisées en termes de niveaux de lecture

Julien Helmlinger - 27.11.2014

Edition - International - Campagne - Royaume-Uni - Lecture - statistiques


Dans le cadre de la campagne britannique Read On. Get On, qui promeut la lecture et aspire à assurer l'égalité des chances en matière d'alphabétisation, a été publiée ce jeudi une nouvelle étude. Intitulée Reading England's Future : Mapping how well the poorest children read, elle émane du groupe Save the Children. Selon les analystes, les enfants pauvres des zones rurales seraient défavorisés par rapport à ceux des grandes agglomérations.

 

 

 

L'enquête portait sur les niveaux de lecture des enfants âgés de 11 ans, ceux admissibles aux repas scolaires gratuits, sur 533 circonscriptions parlementaires d'Angleterre. La frange d'élèves bénéficiant de cette aide représenterait environ un cinquième des enfants scolarisés.

 

La zone géographique a été découpée en trois catégories, plus ou moins urbanisées. Environ 40 % des circonscriptions de « ville et campagne », ainsi qu'environ un tiers de celles de « campagne », se sont retrouvées dans le quart inférieur du classement de niveaux de lecture. En revanche, Londres comme 80 % des autres circonscriptions « urbaines majeures » n'étaient pas représentées dans ce quart.

 

En termes de régions prises en leur globalité, sont principalement touchés par les mauvais niveaux de lecture le Sud-Est et l'Est de l'Angleterre, le Yorkshire et le Humber, avec environ 45 % de circonscriptions dans le quart inférieur du classement. Mais dans chacune des circonscriptions, l'on peut trouver des zones à risques en termes d'alphabétisation.

 

Selon les analystes, deux facteurs principaux justifieraient un mauvais niveau de lecture à l'âge de 11 ans. Il s'agit d'un apprentissage pauvre en langage avant l'âge de 5 ans, et/ou de mauvais progrès de lecture réalisés entre 5 et 11 ans. Des facteurs qui varient selon les zones géographiques.

 

Le meilleur niveau moyen de lecture des enfants défavorisés a été relevé à Londres, les cinq meilleures circonscriptions du classement sont toutes de la capitale (Battersea, Chipping Barnet, Putney, Old Bexley and Sidcup, et Bermondsey and Old Southwark).

 

Sur l'ensemble des 533 circonscriptions, et la période 2003-2013, seules un peu moins de 500 ont vu leur niveau de lecture des enfants défavorisés se maintenir ou progresser. Celles de Sleaford and North Hykeham, Leicester West, Witham et West Bromwich and Copeland, ont enregistré les meilleurs progrès.

 

(via TheBookseller)