Lettre aux escrocs de l'islamophobie, le testament de Charb

Clémence Chouvelon - 16.04.2015

Edition - Société - Charlie Hebdo - Islamophobie - Charb livre posthume


Trois mois après la tuerie de Charlie Hebdo, le livre que Charb, dessinateur, journaliste et directeur de la rédaction venait d'achever avant sa mort sera publié à titre posthume. Intitulé Lettre aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistes, le livre de 96 pages sera publié par les éditions Les Echappés. Charb tente en sept chapitres de démontrer la dangerosité du terme « islamophobie », répondant par le même coup aux critiques assénées à Charlie Hebdo.

 

 

 

 

 L'Obs révèle son contenu dans son édition en kiosque du 16 avril et en propose d'ores et déjà des extraits : « Avoir peur de l'islam est sans doute crétin, absurde, et plein d'autres choses encore, mais ce n'est pas un délit. (…) le problème, ce n'est ni le Coran ni la Bible, romans soporifiques, incohérents et mal écrits, mais le fidèle qui lit le Coran ou la Bible comme on lit la notice de montage d'une étagère Ikea. »

 

« Si demain les musulmans de France se convertissent au catholicisme ou bien renoncent à toute religion, ça ne changera rien au discours des racistes : ces étrangers ou ces Français d'origine étrangère seront toujours désignés comme responsables de tous les maux. »

 

« Non, l'islamophobie n'est pas le nouvel antisémitisme. Il n'y a pas de nouvel antisémitisme, il y a ce vieux, hideux et immortel racisme. Un racisme dont sont victimes des populations d'origine musulmane. »

 

 

Retrouver Charb, Lettre aux escrocs, en librairie




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.