Lettres, discours, photographies : dans les archives de Martin Luther King

Laure Besnier - 04.04.2018

Edition - Société - Martin Luther King Assassinat - Décès Archives King - Droits civiques afro-américains


Le 4 avril 1968, Martin Luther King est assassiné au balcon de sa chambre d’hôtel, à Memphis, dans l’État du Tennessee. Un demi-siècle plus tard, ses archives retracent la vie et l’oeuvre de ce champion du mouvement des droits civiques, militant non-violent, ainsi que l’après de sa disparition. 
 


Capture d'écran du site d'archives du King Center

 


« Personne ne contestera le fait que Dr. King est mort autant pour la dignité humaine et les droits de l’homme que toute autre personne dans l’histoire du pays. Prêchant et pratiquant une philosophie de la non-violence, il a donné de l’espoir à des millions de personnes opprimées » expliquait sa femme, Coretta Scott King, en 1969. 

 

Né à Atlanta, dans l’État de Géorgie, le 15 janvier 1929, celui qui avait un rêve pour sa nation n’a vécu que 39 ans, assassiné par le criminel James Earl Ray. Le héros de la lutte contre la ségrégation raciale a pourtant profondément marqué l’histoire américaine.  

 

Un an après sa mort, sa femme annonce la création du Martin Luther King, Jr. Memorial Center (aussi appelé King Center). L’organisation rassemble les archives désormais numérisées de celui qui « n’était pas un homme ordinaire » dans des circonstances qui ne l'étaient pas moins, comme Coretta Scott King aime à le décrire. 

 

Près d’un million de documents autour de la vie de Martin Luther King – discours, télégrammes, notes gribouillées, sermons, correspondance… – sont disponibles à la consultation, donnant à voir tour à tour l’érudit, le père, le pasteur ou encore le militant. Ils permettent également de faire un retour dans l’histoire trouble des États-Unis. 

 

Tout aussi émouvant, des lettres de fidèles ou d’admirateurs, comme celle du jeune Lance Redford à Madame King, présentant ses condoléances pour le décès de son mari.

 

Enfin, une série de photos capturant des moments avant et après l’assassinat de Martin Luther King, conservée dans les archives de Stanford, est disponible à cette adresse.
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.