Levy, Musso, Vargas, Gavalda et Nothomb : la France, c'est eux

Clément Solym - 15.01.2009

Edition - Société - Levy - Vargas - Gavalda


Du 1er janvier au 31 décembre de l'année 2008, et ce, même si elle ne fut pas resplendissante en termes de vente, où que ce soit dans le monde, crise oblige, le Figaro présente la liste des 10 meilleurs auteurs français. Ils sont romanciers, tous, et ont généré plus de 8,4 millions de livres vendus.

Les romanciers français en 96,5 millions €

Autant dire que la langue française, aujourd'hui, ne s'appelle plus langue de Molière, mais de Levy, Musso et consorts... Plus concrètement, ils pèsent 96,5 millions €, et presque 20 % de ce qui est produit en fiction française.

Car en tête de file, il y a cet homme, Marc Levy : 1,516 million de ventes au cours de l'année, il trône ainsi depuis cinq ans maintenant, il a brassé 17, millions € cette année en chiffre d'affaires, un monstre. Seul Stieg Larsson a fait presque mieux, mais nous y reviendrons sur les ventes annuelles globales dans le pays.

Vient ensuite le sieur Musso, avec 1,378 million d'exemplaires écoulés, soit plus de 13 millions €, alors qu'il a vendu moins qu'Anna Gavalda (1,004 million de livres), qui elle atteint les 15,4 millions €. Des monstres vous dit-on... Fred Vargas leur tient cependant la dragée haute avec son 1,082 million d'exemplaires, dont les revenus ne sont manifestement pas dévoilés.

Alors finalement, Amélie fait pâle figure parmi les mastodontes : son 17e roman, toujours aussi fidèlement publié chez Albin Michel, fait à peine 735.000 ventes. Le club des millionnaires est assez fermé, et l'on n’y entre pas si facilement.

Les grands au service des petits... hum...

Alors forcément, on se tourne vers les éditeurs qui ont les clefs de ces succès : Lévy publie chez Laffont, Musso chez XO, Nothomb, c'est déjà dit... on reste dans les maisons aux reins solides, voire au business plan largement éprouvé - surtout chez XO. Mais Vargas et Gavalda, qui sont éditées chez Viviane Hamy et Le Dilettante, c'est une autre paire de manches. Bien sûr, ces grosses pointures permettent aux petits auteurs de trouver une place dans le catalogue, alors on ne va pas tirer sur l'ambulance (encore que... ça dépend si les gyrophares sont allumés), mais enfin...

Reste la suite du top 10, comme suit
  • Katherine Pancol : 696.000
  • Bernard Werber : 612.000
  • Jean-Marie Le Clézio : 497.000 (effet prix Nobel oblige, et c'est heureux...)
  • Eric-Emmanuel Schmidt : 496.000
  • Muriel Barbery : 401.000
Alors, qui s'en tire le mieux ? Albin Michel, évidemment, qui publie Nothomb, Pancol, Werber et Schmidt. Jeunes auteurs, à vos manuscrits !