Libraires : adaptez-vous ou mourrez, point barre

Clément Solym - 19.10.2010

Edition - Société - libraire - environnement - numerique


Durant une conférence sur l'avenir du livre qui se déroulait en Australie, au Queensland Writers Centre, et Kate Etham, qui en est la patronne, a tenu un discours assez virulent. Un petit coup de décharge électrique pour que chacun prenne conscience de la situation...

Pour elle, il y a urgence à ce que les librairies du pays s'adaptent, s'appuient sur les médias numériques et cultivent une forte communauté rassemblée autour d'elles. Sans quoi, tout cela ira droit dans le mur. Le thème de la conférence, on s'en doute, était bel et bien le livre numérique et sa consommation... Mas pas que.

L'occasion pour Mark Coker, de son côté, de suggérer que les éditeurs cèdent de plus en plus de pouvoir à leurs auteurs.


The Australian, qui fait état de cette conférence, parle également d'un entretien avec Freya Hedlam, qui a évoqué récemment les comportements de lecture, dans un tout autre contexte.

Les hommes sont en effet et presque exclusivement les chroniqueurs de livres pour la presse. Une situation qui montre, selon Kate, que les journaux n'ont aucun sens du marché - passablement soutenu par les femmes, qui lisent bien plus, c'est connu.