Libraires, éditeurs, festivals : la Normandie précise son aide au livre

Antoine Oury - 11.06.2020

Edition - Economie - normandie aide livre - aide edition covid - aide librairies covid


Quelques semaines après les premières lignes du fonds d'urgence culture mis en place par la région Normandie, Hervé Morin, président de la région, a profité d'un déplacement à la librairie L'Oiseau Lire, à Evreux, pour exposer les mesures tournées vers la librairie, les maisons d'édition, mais aussi les organisateurs de festivals littéraires.




Ce deuxième volet du fonds d’urgence culture sera soumis au vote des élus régionaux lors d’une commission permanente, le 15 juin prochain. « 2 millions d’euros sont mobilisés par la Région pour les Fonds d’urgence Culture n°1 et n°2. Un “Plan de relance Culture”, doté d’un million d’euros, viendra aussi accompagner la reprise sur la saison 2020-2021 » a déclaré Hervé Morin, président de la région Normandie, à l’occasion de son déplacement.

Les aides pour le secteur du livre sont les suivantes :

Soutien aux libraires :
Une aide pourra être apportée aux établissements ayant subi une perte de recette d’exploitation en raison de la fermeture obligatoire. Le taux d’intervention régional pourra aller jusqu’à 80 % du montant des charges fixes de la structure restant dues.
 
Soutien aux maisons d’édition :
Une aide pourra être apportée aux maisons d’édition qui ont connu des difficultés en raison de l’annulation des manifestations littéraires ou salons. Sont directement concernées les structures qui ont connu une baisse supérieure à 50 % de leur chiffre d’affaires réalisé sur les salons ou manifestations par rapport à la même période l’an dernier. L’aide pourra aller jusqu’à 80 % du manque à gagner.

Soutien aux manifestations cinématographiques et littéraires :
Des subventions pourront être attribuées aux manifestations cinématographiques et littéraires pour compenser les pertes de recettes et les coûts supplémentaires encourus au cours de la période du 1er mars 2020 au 30 septembre 2020 : 
–     Perte de recettes d’exploitation due à l’annulation d’un festival, d’une manifestation, d’un salon, d’une résidence d’écriture, de stages de formation ou de médiation culturelle en direction des jeunes ou du secteur associatif lors de la saison 2019-2020 des activités de la structure ;
–     Perte de recettes de mécénat des entreprises et des particuliers ;
–     Coûts supplémentaires liés au report d’une action, à la réouverture d’un site, ou à un projet alternatif de substitution en 2020 de présentation à distance ou en présentiel dans le respect des normes sanitaires pour compenser une recette d’exploitation habituelle de la structure. Sont notamment prises en compte les charges engagées non remboursées pour les projets annulés ou reportés ;
–     Coûts supplémentaires liés à la sécurisation sur le plan sanitaire des activités et de l’ouverture au public (achat de gel hydroalcoolique, de masques, etc.).

Soutien à la réouverture des établissements accueillant du public : 
La Région souhaite encourager le retour du public dans les librairies indépendantes et salles de cinéma de Normandie en accompagnant notamment la mise en place des mesures sanitaires qui auront un coût supplémentaire pour ces établissements. 
 
Dans cet objectif, les structures têtes de réseau et établissements ressources (agences, associations professionnelles) seront sollicitées pour proposer un plan d’actions sanitaires et déposer une demande de subvention exceptionnelle au titre du Fonds d’urgence Culture.

En complément des mesures du fonds d’urgence culture, les fonds existants d’aides régionales sectorielles, pour le cinéma comme pour le livre, sont abondés et/ou adaptés, en concertation avec les partenaires de la Région Normandie : le Centre national du cinéma et de l’image animée, le Centre national du Livre et la Direction régionale des affaires culturelles.
   
Ainsi, les critères d’accès au Fonds d’aide au développement de l’économie du livre en Normandie (FADEL), financé à hauteur de 60 % par la région, sont assouplis, permettant le traitement d’un plus grand nombre de dossiers. Par ailleurs, la Région ajustera le dispositif en fonction des nouvelles mesures nationales et notamment des moyens complémentaires que l’État a annoncé accorder au Centre National du Livre.
 
L’aide à l’écriture en faveur des auteurs a aussi pu être doublée, pour atteindre 60 000 €, précise la région Normandie.

Photographie : Hervé Morin à la librairie L'Oiseau Lire (Voslion / Région Normandie)


Commentaires
Comme mes collègues auteurs et éditeurs, nous aimeraions savoir quelle marche à suivre? Merci
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.