Librairie : L'Odeur du Book se propage dans un nouveau local

Julien Helmlinger - 05.08.2014

Edition - Librairies - L'Odeur du Book - Librairie de Paris - Expropriation


Après avoir été la cible d'une mesure d'expropriation au cours de l'année passée, une boutique parisienne semble finalement retomber sur ses pattes. Certes, quelques rues plus loin, où elle pourra rebondir. La librairie-bouquinerie L'Odeur du Book, enseigne spécialisée en sciences humaines et sociales comme en langues étrangères, était installée rue Ramey depuis 2003, au pied de Montmartre. Le magasin vient de fermer ses portes provisoirement, le temps de faire son déménagement au 60 rue Hermel, toujours dans le 18e arrondissement parisien.

 

 

 

 

La campagne menée par la librairie aura porté son message. Contacté par ActuaLitté, le libraire confie que les négociations avec la Ville furent « musclées entre avril et juillet » derniers. S'il y a pu avoir « beaucoup de pression », les activités et nombreux concerts organisés par la boutique, la période de campagne électorale pour les municipales, ainsi que certains retours de presse « ayant assoupli les décisionnaires », lui auront permis d'obtenir l'attribution de son nouveau local.

 

L'Odeur du Book se propage ainsi rue Hermel, au numéro 60, au sein d'un nouveau local loué par la Semp (Société d'Etude et de Management de Projet). Le libraire explique qu'un concours de circonstances aura aidé. « Les disponibilités tombaient bien », par rapport notamment aux dates de travaux, et le dossier a été accepté immédiatement. « La mobilisation a porté ses fruits, et on a signé le bail. c'était finalisé début juin, puis il fallait finir les travaux. »

 

Concrètement, la librairie conserve son fonds, même si elle entend bien proposer davantage de livres neufs. Par rapport à l'ancien local, les libraires bénéficieront de plus d'espace au sol comme en termes de vitrines. Et pour rebondir mieux, ils continueront de proposer des activités originales.

 

Ainsi se multiplieront les rendez-vous et les invités dans le cadre de l'initiative Luc Bénazet en résidence, grand projet de la rentrée qui se destine à donner vie aux vitrines, à enrichir les rayons et s'ouvrir à divers horizons littéraires. Et la boutique animera même des ateliers de théâtre en langue italienne, évènement du mercredi consacré aux petits, en partenariat avec une école du quartier.

 

Comme le précise encore le libraire, l'entreprise a bénéficié d'indemnités de travaux. « On est donc plutôt satisfait. » La communauté des lecteurs pourra découvrir la nouvelle adresse dans la seconde quinzaine de ce mois d'août, aux environs du 20.