Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Librairie : une “machine à poèmes” pour soutenir le planning familial

Antoine Oury - 01.08.2017

Edition - Librairies - librairie brooklyn - librairie planning familial - librairie poèmes machines


La librairie de Brooklyn Books Are Magic s'efforce chaque jour de faire honneur à son nom : la patronne, Emma Straub, par ailleurs auteure, a mis en place plusieurs actions pour valoriser la solidarité inhérente aux lecteurs. Le dernier en date est une banale machine à chewing-gum changée en moyen de soutenir un certain modèle social : dans les capsules en plastique, des poèmes, dont chaque pièce ira au Planned Parenthood, le planning familial américain.

 

Aux États-Unis, comme dans d'autres pays du monde, le modèle social acquis au prix de sévères luttes au XXe siècle est contesté par certains politiques : le Planned Parenthood, aux États-Unis, est un réseau qui organise l'éducation sexuelle auprès des jeunes, pour faciliter l'accès aux soins et à la contraception.

En avril dernier, Donald Trump a signé plusieurs textes de loi qui autorisent les États américains à retirer leurs subventions à l'organisation Planned Parenthood.
 

Vêtues en Servantes écarlates, elles protestent contre les mesures anti-avortement


L'idée est simple, l'argent récolté n'atteindra pas des sommes folles, mais ce sont les petites rivières qui font la mer de solidarité : la librairie Books Are Magic a installé une machine à chewing-gum qui préservera les dents et le Planned Parenthood. En effet, toutes les pièces glissées dans la fente iront à l'organisation, tandis que les généreux donateurs recevront un poème.

 
 

Our first customer!

Une publication partagée par Books Are Magic (@booksaremagicbk) le




Chaque poème coûte 25 cents, soit seulement 20 centimes d'euros... À ce prix, on n'hésite pas une seconde, surtout pour des produits garantis sans sucre ni gluten !

via Bustle