medias

Librairies et bibliothèques : le préfet peut interdire l'accueil du public

Victor De Sepausy - 11.05.2020

Edition - Société - Librairies bibliothèques prefecture - ouverture préfet décision - crise sanitaire préfet


Ce 11 mai marque le retour pour certains commerces et établissements publics à l’activité. Le décret 2020-545 établit les différentes mesures pour faire face à l’épidémie – et ce, bien que la loi d’état d’urgence sanitaire n'a pas été promulguée dans les temps. Il faudra en effet attendre l’avis du Conseil constitutionnel suite à l’adoption en urgence à l’Assemblée.

CORONA à PARIS DSC06991
Claudius DORENROF, CC BY ND NC 2.0
 

Publié ce jour au Journal officiel, le décret prescrit différentes mesures « dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ». Les grandes lignes sont déjà connues : rassemblement de maximum 10 personnes, accueil du public, etc. Le gouvernement avait d’ailleurs diffusé l’ensemble des règles à suivre, présentées par Édouard Philippe.
 


Librairies et bibliothèques peuvent donc reprendre leur vie, selon les consignes idoines, mais l’article 25 du décret accorde au préfet de département la possibilité de restreindre les déplacements, ou encore interdire l’accueil du public.
 
Ainsi, les établissements de type S (bibliothèques et centres de documentation) ou encore de type M (magasins de vente, dont librairies) peuvent être concernés par une interdiction. Cette dernière entre en application « lorsque l’évolution de la situation sanitaire le justifie et aux seules fins de lutter contre la propagation du virus ».
 
Toutefois, pour les magasins de vente, une dérogation autorise « leurs activités de livraison et de retraits de commande ». 

Et de rappeler également les mesures d’hygiène : 
– se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon (dont l’accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou par une friction hydro-alcoolique ;
– se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;
– se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;
– éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties.

Rappelons enfin que la loi d’urgence sanitaire, comme l’ont confirmé Matignon et l’Élysée, n’a pas cours ce 11 mai. Il faut en effet attendre l’avis du Conseil constitutionnel, et dans l’intervalle, l’exécutif en appelle « au sens de la responsabilité des Français ». 


Commentaires
Cela ira: patience (vertu que vous avez eu tout le temps de pratiquer ces mois-ci)!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.