Limousin : vaches, porcelaine, cuisine et pour les auteurs... son Urssaf

Victor De Sepausy - 23.12.2019

Edition - Société - Urssaf Limousin auteurs - cotisations comptes bugs - dysfonctionnements artistes


Cette série noire n’a rien de littéraire. Au quotidien des artistes-auteurs, sont soumis à des problèmes et des bugs exaspérants. On ne revient pas sur les nombreuses bourdes de l’Agessa, qui les a habitués à des problèmes techniques divers. Mais avec le passage du recouvrement des cotisations à l’Urssaf Limousin, certains espéraient un effort de simplification. Rien n’est moins sûr. 


je viens pour l'inscription - pixabay licence

 
Depuis une semaine, auteurs et autrices témoignent sur les réseaux sociaux de la cacophonie qui règne : codes d’activation non reçus, impossibilité de modulation des acomptes, numéro de sécurité sociale à la place du numéro de SIRET, mots de passe qui ne fonctionnent pas, la liste est longue !
 

Un inventaire à la Prévert... effarant


Florence Hinckel, autrice de littérature jeunesse, raconte son parcours du combattant : « Nous, les artistes-auteurs et autrices, avons droit à une jolie fin d’année. Nous étions pourtant pleins d’espoirs. Après les nombreux dysfonctionnements de l’Agessa qui gérait nos cotisations sociales, le transfert à l’Urssaf promettait au moins plus de rigueur et de professionnalisme. Au moment d’ouvrir enfin notre compte Urssaf en ce début décembre, la déception, pour ne pas dire consternation, est totale. » 

Et d’énumérer elle aussi : « Codes d’activation non reçus pour beaucoup, mot de passe qui ne fonctionne pas, numéro de sécu en lieu et place du numéro de Siret, nom du mari, de l’ex ou de l’époux décédé en lieu et place du nom de naissance des femmes qui ont eu l’idée de se marier un jour (et nom de naissance qui n’apparaît nulle part, les faisant disparaître, ce qui est réjouissant), impossibilité de modifier tout cela, messagerie qui ne fonctionne pas, montant de la cotisation du 15 janvier qui n’apparaît pas, information pour la moduler inaccessible à celles et ceux qui n’ont pas pu ouvrir de compte. Jusqu’où va aller la maltraitance sociale des auteurs et autrices ? Joyeux Noël... »
 
Isabelle Biard Wlodarczyk, autrice, abonde dans ce sens :  « Malgré mes mails envoyés, et un numéro Siret qui date de 2011, je n’ai pas reçu le moindre message et ne peux procéder à l’ouverture du compte Urssaf. »
 
Mélanie Allag, illustratrice, révèle à son tour : « Je n’ai pas encore eu la joie de pouvoir accéder à mon espace, puisque mes codes ne fonctionnent pas. J’ai fait remonter l’information à une dame très patiente de l’Urssaf (qui m’a donc dit pour les multiples bugs). Mais toujours pas de nouvelles, j’aimerais bien pouvoir accéder à mon espace avant 2020. Voilà, voilà... »



 

Vous n'existez pas, ou juste un peu


Valentine Goby, autrice, fait également part de son calvaire : « J’ai un Siret auto entrepreneur depuis 2010, même code APE que pour Siret auteur. J’ai reçu le courrier de l’Urssaf Limousin avec code d’activation pour créer mon espace... au nom de mon ex-mari (divorce il y a 12 ans). Le code fonctionne, mais aussitôt je suis reconnue comme ayant déjà un Siret et on me demande de me connecter avec mes identifiants existants (pour l’Urssaf auto entrepreneur). Ce que je fais avec mon numéro de sécurité sociale et mon mot de passe habituel. Là on me dit que je suis une abonnée qui n’existe pas ! » 

De fait, son numéro de sécurité sociale n’est pas reconnu. « Pourtant tout fonctionne bien sur la page de l’Urssaf pour les auto-entrepreneurs. J’ai signalé le problème au Limousin et à l’Île-de-France et j’ai reçu un message de l’Urssaf Limousin qui me disait qu’ils allaient examiner ma situation. Depuis 3 semaines aucune nouvelle. Je me reconnecte tous les jours, ça fonctionne sur le site de l’auto-entrepreneur, ça ne fonctionne toujours pas sur le site du Limousin. Bref j’attends... »
 
Dominique Brisson en atteste également :  « Je m’y suis collée il y a deux jours, en remplissant la déclaration de début d’activité (PO i) sur le site cfe.urssaf.fr. J’ai reçu une réponse négative par mail ce matin. Parce que je suis déjà auto-entrepreneur pour des activités de communication et que j’ai déjà un numéro de Siret. J’ai donc appelé l’Urssaf (Picardie) qui a commencé par me dire qu’en effet, je ne pouvais pas cumuler les deux et j’ai contredit et insisté pour que la personne se renseigne, ce qu’il a fait (10 min à 0,12 centime la min), revenant à moi pour me dire qu’en effet, cela devait être possible, mais qu’ils ne savent pas comment faire et que je devais appeler l’Urssaf Limousin. Ce que j’ai fait. » 

L’aide apportée ne sera pas plus précieuse : «  La personne me dit que bien sûr que si, c’est possible, mais qu’il fallait que je voie avec l’URSSAF de ma région, et que l’URSSAF Limousin ne peut être utile que lorsque nous avons fait la démarche. J’ai rappelé l’URSSAF Picardie en espérant ne pas tomber sur la même personne. Ouf. La personne est un peu floue au départ et me dit que la solution est de remplir le formulaire papier (je l’ai trouvé facilement sur internet) et de leur envoyer par la poste (avec une copie certifiée conforme sur l’honneur de la carte d’identité). Ce sont les informaticiens qui seraient à l’origine du problème. À suivre. »
 

 
Isabelle Bauthian, autrice : « Lorsque je tente de me connecter à mon espace personnel d’artiste-auteur, avec mon numéro de sécurité sociale et mon code d’activation, le site me répond : “Vous êtes déjà enregistré auprès de l’Urssaf pour l’offre de service TI ! Vous allez utiliser les mêmes identifiants pour vous connecter à votre espace artistes-auteurs.” Puis, lorsque je m’exécute : “L’abonné avec ce numéro de sécurité sociale n’existe pas.”. »

Thaïs Aubert, illustratrice : « Un Siret obtenu il y a déjà plusieurs années et aucun courrier reçu à ce jour de la part de l’Urssaf Limousin, qui devait pourtant le faire début décembre selon la MDA. J’ai tout de même envoyé un mail à l’Urssaf Limousin en début de semaine pour obtenir une modulation... à zéro (en précisant mon numéro MDA, et mon numéro de SIRET, à défaut du numéro cotisant), mais pas de réponse à ce jour. »

Outre la crise économique et sociale dénoncée depuis des semaines, les artistes-auteurs ne peuvent toujours pas compter sur des démarches claires, professionnelles et facilement accessibles. 

Rappelons que 11 organisations professionnelles ont envoyé une lettre de relance aux ministres de la Culture et des Solidarités et de la Santé, pour demander la création ad hoc d’un seul et même organisme agréé compétent pour la protection des artistes-auteurs. En attendant... le Noël des créateurs et créatrices s’annonce plombé, une nouvelle fois.


Commentaires
Bonjour, quelqu'un a-t-il trouvé une solution pour ce problème de "vous êtes déjà enregistré pour l'offre TI mettez les mêmes identifiants" ? Je suis dans la même galère, alors que j'ai attendu 3 mois et demi l'arrivée par courrier de mon code d'activation... Merci d'avance !
Bonjour,

je suis vraiment rassurée de lire tous ces commentaires moi qui suis rongée d'inquiétudes à cause des problèmes de l'Urssaf limousin, complètement incompétents. Moi aussi j'ai ce problème qui s'appelle vous êtes déjà enregistré pour l'offre TI mettez les mêmes identifiants... Tout ça car je suis prof donc fonctionnaire, auto entrepreneur car il faut bien déclarer ses cours et ses autres créations artistiques du style bijoux, loisirs créatifs, la décoration d'objet manufacturés n'étant pas reconnu par la MDA....donc je vis la même galère et j'essaye de trouver des solutions. Alors lundi je vais à 11 rue Berryer.....
Tout ça sans parler des cotisations arbitrairement fixées à 975 euros pour 2020 ( apparemment pour tout le monde : aucun sens, à part avoir la flemme de calculer individuellement les cotisations de chacun, et ça visiblement c'est à nous de le faire...), ce qui représente 83
Mêmes tentatives innombrables, mêmes problèmes de connexion, d’impossibilité de déclarer mes revenus (même nuls) et depuis quelques jours on m’annonce carrément que mon compte est verrouillé. Dois-je résilier mon statut d’auto-entrepreneur et me faire rémunérer en bons pour une soupe aux Restos du coeur ? tongue rolleye
Une erreur qui, par les réminiscences qu'elle suscite, peut être vecue douloureusement !!

Merci pour cet article. Artiste auteur, peintre, je suis evidemment dans la même situation que les personnes qui témoignent...

Mon nom de naissance est devenu à l'URSSAF LIMOUSIN celui de mon ex mari dont je suis divorcée depuis 35 ans. Je narrive pas à comprendre cette erreur alors que je suis remariée depuis plus de 30 ans et que jai créé mon activité il y a 14 ans... J'ai vécu la réception de la lettre et l' ouverture de mon espace personnel comme une VIOLENCE ( et oui! j'ai été victime de violences conjugales, alors lire son nom en guise de nom naissance fut plur moi douloureux, même 35 ans après, au secours Mme SCHIAPPA)
Aucune nouvelle de l'URSSAF, malgré un dossier envoyé début novembre, avec TOUT en copie... no Siret-carte vitale-carte d'identité et bien sur une demande d adhéré. no réponse de mon mail, impossible de les joindre au téléphone, mais quelle bande d’incapables!
Quelle belle fin d'année les amis et quelle année 2020 prometteuse!!



J'ai plus de 56 balais, artiste et en recherche d'emploi après 3 ans de chômage car je n'arrive toujours pas à vivre de mon travail d'artiste. Depuis 2 ans je n'ai plus aucun revenu, juste à peine de quoi payer mes factures. Je m'inscrit sur le site de l'URSSAF comme il a été demandé par la MDA et là surprise du chef!!! : je viens de recevoir mon prévisionnel de l'URSSAF pour un total de 975 €, pour commencer l'année en douceur 245€ à payer en janvier!!! ... elle est pas belle la vie?



Et avec ça mon bon monsieur, je vous mets un peu de vaseline ou ça va aller comme ça?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.