#Lirathon : une médiathèque offre de lire pour le Téléthon

Nicolas Gary - 07.12.2019

Edition - Bibliothèques - médiathèque Morbihan - Telethon 2019 - lecture livres usagers


En 2016, la médiathèque de Languidic (Morbihan) démarrait une opération de lecture de masse : #Lirathon. Un terme qui fait écho au Téléthon, qui a vu sa 33e édition lancée ce 6 décembre. À cette heure, l’opération a collecté 11,9 millions € de promesse de dons, pour aider la recherche à lutter contre les maladies génétiques neuromusculaires. La médiathèque, elle, encourage ses usagers à lire…


crédit médiathèque de Languidic
 

En 2016, ce furent 4520 pages de romans, BD, journaux et magazines entre 10 h et 17 h, dans le cadre du #Lirathon, le tout au profit du Téléthon. L’année suivante, ce sont 12.583 pages qui seront englouties, et ce 7 décembre, l’établissement invite tout le monde à bouquiner, pour prendre part à ces deux grandes journées de solidarité.

L’idée est simple : se rendre à la médiathèque et consulter un maximum de pages, durant sa présence. « Toutes les lectures sur place seront comptabilisées : vous lisez un album à votre enfant, vous feuilletez le journal du jour, vous dévorez des planches de BD… Tout seul, dans un coin, en famille, entre amis, tout est possible ! Des outils d’animations sont utilisables, emparez-vous-en et lisez avec des kamishibaïs, des tapis de lecture, des tablettes... », indique-t-on.
 

Trouver une idée pour sensibiliser le public


Jointe par téléphone, la directrice de la médiathèque, Annie Le Guern-Porchet, explique qu’en 2016, « nous cherchions un moyen de participer, sans que cela ne passe forcément par un spectacle ». L’équipe avait alors repéré sur internet le Readathon, opération tournée plutôt vers les hôpitaux. « Cela nous a donné l’impulsion et l’idée d’une mobilisation autour de la lecture, pour une cause. » La médiathèque était aussi à l'origine d'une autre expérimentation, en 2016, le Biblio Bingo, qui avait reçu un bel accueil.

Cette édition fut principalement axée sur la mobilisation des ressources internes et des usagers : « L’idée de s’emparer de tout ce qu’il était possible de lire dans l’établissement, et d’en comptabiliser les pages lues avait bien fonctionné ».
 

En 2017, la participation des écoles, les jeudi et vendredi d’avant le samedi du Téléthon avait permis d’augmenter le nombre de pages lues considérablement. Et si l’année suivante, une pause est marquée, ce sont les usagers qui ont réclamé le retour du #Lirathon pour 2019. 
 

Record de 2017 battu, grâce aux écoles !


S’est alors ajouté le centre de loisirs, donc plus d’enfants sensibilisés encore. L’initiative avait déjà été relayée par Livre et lecture en Bretagne, établissement public de coopération culturelle. « Nous avons repris le hashtag de 2016, mais il ne semble pas que d’autres établissements s’en soient emparés », note la directrice.

Au sein de la médiathèque, a d’ailleurs été posée une urne électorale, reconvertie durant la période pour accueillir les dons libres. « Le fait que la structure réunisse beaucoup de monde durant cette période, avec une forte émulation, donne aussi l’occasion de rappeler l’existence du Téléthon. » Inciter à lire, inciter à la solidarité, des initiatives citoyennes louables.


chiffres en milieu de matinée !

 
« Et puis, même s’il n’y a pas de participation financière, au moins donne-t-on de son temps pour cette cause », se réjouit-elle. « L’activité de lecture réunit des publics différents : les fidèles se retrouvent, d’autres viennent par curiosité. Surtout qu’en la matière, tout est accepté, depuis les journaux de la presse régionale, en passant par les liseuses ou les BD. »

Et même, ce matin, les bébés lecteurs ! « Ma collègue qui propose cette animation pour les 0 à 3 ans, a comptabilisé les pages qui leur ont été lues », s’amuse la directrice. 

Au moment de publier, nous apprenons que 8136 pages ont été lues par les scolaires.  S'ajoutant à celles du centre de loisirs, près 2000 pages, ainsi que les 3000 déjà avalées dans la médiatèque, durant la matinée. Record de 2017 battu, donc ! « Nous utilisons tous les canaux disponibles et pensons déjà à l’année prochaine. Peut-être solliciter des auteurs pour faire des lectures à voix haute, et de personnes connues de la région? » 


Commentaires
À développer dans d’autres villes , une belle ouverture à la culture, un oubli de toutes ces tablettes, smartphones et autres, un retour à des choses simples et conviviales qui ne tuent pas vos neurones et engagent à plus de communication et d’échanges .. une Orthophoniste en fin de carrière qui s’inquiète !! Maguy
Jolie initiative dont je vois bien l'intérêt culturel mais dont je ne saisis pas le bénéfice pour le Téléthon... mais peut-être n'y a-t-il qu'un parallēlisme dans ces deux manifestations.

Cela mériterait sans doute d'être étendu aux médiathèques avoisinantes.
Merci pour vos retours et votre enthousiasme.

Nous avons proposons cette idée dans le cadre du Téléthon car souvent les gens ont l'habitude de participer au Téléthon en realisant des défis. Nous n'imposons pas une participation payante, c'est l'action et la mobilisation collective qui sont recherchées et l'idee de lire pour une cause. Vous pourriez choisir une autre cause, je pense que cela marcherait aussi !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.