medias

Lire 200 livres par an, c’est possible si on s'arrache aux réseaux sociaux

Elodie Pinguet - 02.02.2017

Edition - Société - conseils pour lire - réseaux sociaux télévision - 200 livres par an


Si chacun changeait ses habitudes de vie, il nous sera possible de lire au moins 200 livres par an. C’est du moins ce qu’affirment les calculs menés par un certain Charles Chu, qui livre ses calculs et ses conseils pour atteindre cet objectif.

 

Betty B CC BY NC 2.0

 

 

C’est lorsque Warren Buffet, homme d’affaires américain, déclare qu’il doit son succès à la lecture de 500 pages par jour, que Charles Chu décide de se mettre à lire. Même s’il n’a pas tenu le défi des 500 pages par jour il a tout de même réussi à lire environ 400 livres sur deux ans.

 

Mais tout de même, cela veut dire qu’il faudrait réussir à lire 200 ouvrages en 12 mois, soit à peu près 16 ou 17 livres par mois. Et pas des petites nouvelles d’une vingtaine de pages, ce serait trop facile. Mais rassurez-vous, Charles Chu livre dans son article les clés de sa réussite.

 

Il faut déjà bannir la procrastination, cet art de tout remettre au lendemain. Étrangement, ce problème est encore plus présent quand la tâche qui vous attend paraît longue. Donc, en toute logique, lorsqu’on entendra qu’il faut lire 500 pages dans la journée, on va chercher de multiples raisons pour ne pas le faire : manque de temps, impossible donc on n’essaye pas.

 

Et pourtant, comme le dit le Chapelier d’Alice au pays des merveilles : « Le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible. » Mais il est fou, personne ne l’écoute.

 

En 17 jours, 10 millions de mots lus

 

Charles Chu a donc réalisé un calcul simple, partant du principe qu’on lit en moyenne entre 200 et 400 mots par minutes. Lui-même lisant 400 mots, il a utilisé ce chiffre pour ses opérations. Sachant qu’un livre de non-fiction classique compte environ 50 000 mots, on peut poser 200 livres x 50 000 mots = 10 millions de mots.

 

Ainsi pour lire 10 millions de mots, à raison de 400 mots par minute, il vous faut 25 000 minutes, soit 417 heures. Pour réduire le chiffre, il faut compter un peu plus de 17 jours pleins. Impossible ? Certainement pas, il suffit de sacrifier certaines occupations qui nous prennent du temps.

 

Et les vainqueurs sont les réseaux sociaux et la télévision. Les chiffres donnés concernent la moyenne américaine, mais la nôtre ne doit pas en être loin. En une année, un américain lambda passe environ 608 heures sur les réseaux et 1642 heures devant sa télévision, pour un total de 2250 heures. En terme de livres, cela correspondrait à 1000 ouvrages lus.

 

Sur le principe, il suffirait simplement de réduire le temps passé devant les écrans pour réussir à terminer ces fameux 200 livres. Pour y parvenir, il n’y a pas dix mille solutions. Il suffirait, d’après Charles Chu, d’éloigner toute forme de distraction et d’avoir toujours des livres faciles d’accès. Car oui, s’il faut en plus les chercher il y a peu de chances de réussir à se motiver à les lire.

 

Lecteur vorace : 5 trucs pour lire 100 livres en une année

 

Et dans le cas où vous êtes vraiment accro aux écrans, il reste toujours les ebooks et les audiobooks. Il faut saisir toute opportunité pour lire et ne pas oublier cette phrase d’Orhan Pamuk : « J’ai lu un livre un jour et ma vie entière en a été changée. »

 

 

Via Quartz