Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Lire à la plage : la Seine-Maritime offre de la lecture aux vacanciers

Clément Solym - 14.08.2017

Edition - Société - lire plage opération - Seine Maritime lecture - vacances livres offerts


Si les galets de la plage ne suffisaient pas à séduire les vacanciers, la ville de Fécamp a plus d’une corde à son arc. S’inscrivant au départ dans le cadre de l’opération Lire en Short, devenue Partir en livre, Lire à la plage déborde largement. En effet, si la manifestation nationale s’achevait fin juillet, Lire à la plage prolonge le plaisir.

 


Lire à la plage - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

C’est à Fécamp, mais également dans 11 autres villes de la côte d’Albâtre que l’on peut profiter d’un espace de lecture. Le département de Seine-Maritime n’avait pas attendu que l’on invente une fête du livre pour la jeunesse : en 2006, ce projet de mini-bibliothèques estivales, installées sur des villes de la côte se déploie. 

 

On part du Havre pour arriver jusqu’à Tréport, chaises longues et conseil de lecture... le tout accompagné par la Médiathèque départementale. Entre la première édition en 2006 et le lancement de Lire en short en 2015, on est passé de moins de 20 000 visiteurs, à plus de 55 000 l'an passé, nous confirme Corentin Besnard, coordonnateur de cette manifestation.

« Au départ, nous avions réalisé un test avec trois cabanes sur les sites de Dieppe, Fécamp et Saint Valery. Et pour le dixième anniversaire, nous avons également réalisé un livret avec des textes d’auteurs locaux – dont Michel Bussi. » 

 

Durant tout l’été, Lire à la plage propose un espace de détente, ouvert entre 14 h et 19 h – et évidemment, c’est bien plus agréable quand le soleil est là. Et l’ensemble des espaces de lecture est connecté avec un hashtag, #lirealaplage, qui permet de découvrir et raconter ses rencontres, ses aventures. 

 

À l’intérieur, on retrouve une sélection opérée par la médiathèque départementale : bande dessinée, poésie, romans de tous genres, pour les enfants et les adultes.

Avec cette douzième édition, les habitués se retrouvent : « Les vacanciers attendent le retour des cabanes et ce moment de lecture. » Tout repose sur la confiance, puisqu’aucun document n’est demandé pour commencer à lire. « Même les touristes anglais et allemands nous assurent qu’ils apprécient, parce qu’ils y trouvent également des ouvrages en anglais », poursuit Corentin Besnard.

Les vacanciers sont accueillis jusqu’au 26 août, à Fécamp, donc, puis Le Havre, Sainte-Adresse, Yport, Étretat, Dieppe, Criel sur Mer, le Tréport, Saint-Jouin Bruneval, Saint-Valery en Caux, Saint-Aubin-sur-Mer et Veules-les-Roses. Au cours du mois de juillet, dans le cadre de Partir en livre, des animations spécifiques étaient proposées, nous explique-t-on sur place. Durant le mois d’août, elles sont plus espacées – les mercredis et samedis uniquement.

Aujourd’hui, chaque cabane représente un lot de livres – 12 lots en tout, qui voyagent d’une année sur l’autre, pour arriver dans une autre cabane l’année suivante. Au bout de trois ans, les ouvrages encore en état sont retournés à la médiathèque départementale. « Mais il faut reconnaître que les conditions climatiques et d’usages sont moins bien maîtrisées qu’en bibliothèque », plaisante-t-on.

« L’association avec Partir en livre est venue naturellement : depuis douze ans que nous organisions cet événement de promotion de la lecture, il était logique que l’on rejoigne le projet de la manifestation nationale. Désormais, Lire à la plage est pleinement inscrit dans le projet de Partir en livre, et cela donne simplement plus d’importance. »