“Lire est le moyen de devenir de meilleurs citoyens”, rappelle Vargas Llosa

Cécile Mazin - 08.11.2016

Edition - International - lecture citoyenneté apprentissage - Mario Vargas Llosa - prix Nobel littérature


Prix Nobel de littérature en 2010, Mario Vagas Llosa était reçu hier à l’université de La Salle, à Manille (Philippines), pour la remise d’un diplôme honoris causa. Pour le romancier, une récompense touchante, mais l’occasion de rappeler l’importance de la lecture.

 

 

 

« Vous devez lire et vous devez convaincre vos enfants que la lecture est un plaisir extraordinaire », a déclaré l’écrivain, cité par l’agence EFE. Car les livres sont un moyen de préparer les jeunes aux défis qu’ils vont relever à l’avenir, et que toute personne rencontrera au cours de son existence.

 

La lecture, poursuit-il, « est un moyen pour devenir de meilleurs citoyens et être avertis pour faire face aux épreuves de la vie ». 

 

Lui-même se souvient d’avoir appris à lire à l’âge de cinq ans, alors qu’il vivait au Pérou. « Apprendre à lire fut l’événement le plus marquant de ma vie. Je me souviens de cela comme d’un fait essentiel dans mon enfance. » 

 

Et d’ajouter, devant les centaines de personnes présentes : « 70 ans plus tard, c’est toujours magique. Les livres sont ma vie. » Probablement, note-t-il, parce qu’ils peuvent changer la vie des lecteurs, et prendre une place importante dans le quotidien.

 

Andrus Ansip et Audrey Azoulay autour d'une “Europe de la culture”  

 

« Il n’y a aucune preuve matérielle ni physique, mais tout un chacun a ressenti, en lisant un livre, qu’il change votre vie en mieux, parce que la sensibilité, les sentiments, les impressions et les ambitions sont stimulés, et encouragés. »