Littérature des Balkans : sortir des frontières pour ne pas être du folklore

Clément Solym - 25.06.2008

Edition - Société - Alex - Bukarski - littérature


Alex Bukarski est un jeune auteur de Macédonie très prometteur par qui pourrait arriver le renouveau dans la littérature des Balkans. L'écrivain a une vision très sombre du paysage littéraire macédonien actuel : « En Macédoine, il n'y a pas à proprement parler de littérature moderne – c'est-à-dire une littérature différente de ce qui s'écrivait, disons, il y a deux siècles [...] On considère que la littérature doit s'attaquer à des problèmes que l'État n'arrive pas à résoudre. Du coup, on la perçoit comme un auxiliaire des autorités et non comme une activité autonome et indépendante ».

Il déclare aussi dans une interview donnée au quotidien Dnevnik : « Notre art ne doit pas s'embarrasser de frontières. Sinon, cela devient du folklore. Et le folklore a un peu trop souvent des tendances fascistoïdes, ce qui me rebute profondément ».

Allez, pour retrouver cette interview édifiante d'Alex Bukarski traduite par le Courrier International, il vous suffit de suivre notre lien.