medias

Littérature jeunesse : comprendre les jeunes à l'époque numérique

Cécile Mazin - 30.09.2013

Edition - International - littérature jeunesse - livres numériques - lecture


L'institut d'étude Nielsen Book a dévoilé la semaine passée combien les jeunes lecteurs sont de plus en plus détournés de la lecture par les applications ou encore les vidéos sur YouTube et l'envoi de SMS. Ils restent encore 32 % à lire chaque jour et 60 % de manière hebdomadaire. Sauf que tous ces chiffres sont en régression par rapport à l'année passée. Douloureux constat. 

 

 

stewart CC BY 2.0 

  

 

Mais à l'occasion de la Bookseller's Children's Conference qui se déroulait le 26 septembre, l'étude a été plus entièrement dévoilée. Understanding the Children's Book Consumer in the Digital Age, commentée par Jo Henry, directrice de Nielsen Book Scan, devient réellement alarmiste. 

 

« Cette chute est la plus spectaculaire dans le domaine de la lecture (prenant en compte un contexte où le nombre de livres achetés pour les jeunes de moins de 17 ans a chuté de 8 %). Pour la première moitié de l'année 2013, cela donne à réfléchir à toute personne impliquée dans l'édition jeunesse, en particulier dans les derniers temps de cette période, qui a connu le plus grand déclin. »

 

La seule chose positive dans l'ensemble de l'étude apparaissait dans l'intérêt que les plus jeunes peuvent manifester vis-à-vis de la lecture numérique. Entre 25 et 33 % des enfants ont lu des livres numériques, tandis qu'une proportion significative des 14/17 ans lit uniquement en numérique. 

 

« Le défi pour les éditeurs est de trouver un contenu frais et attrayant pour rivaliser avec les divertissements - principalement le jeu et la communication avec leurs camarades - qui sont de plus en plus attractifs et suscitent l'intérêt des enfants dans ces tranches d'âge », conclut Jo Henry.

 

via The Bookseller