Littératures policières : un bon k-libre pour des chroniques (1)

Clément Solym - 14.10.2012

Edition - Société - K-libre - polars - littératures policières


Cette semaine débute une collaboration hebdomadaire entre k-libre et ActuaLitté pour vous proposer une revue de presse croisée, qui filtre l'actualité des littératures policières et du monde qui les entoure. Vous aurez d'un côté des chroniques littéraires d'ouvrages très récents, et de l'autre des informations concernant cet étrange monde. Comment il vit, de quoi il est fait, et comment parfois il meurt. Le tout formant une ActuaLitté policière bien k-librée !

 

 

 

Green War, de Jean-Marc Ligny

Jean-Marc Ligny est un romancier qui surfe sur les mauvais genres, toujours à vouloir les mélanger. Avec Green War, une réédition en poche d'un opus étrangement paru dans une collection jeunesse en 2010, il plonge le lecteur dans une légère anticipation noire sur fond d'écoterrorisme très ancré au sein de descriptions réalistes d'un Occident qui se déglingue. Avec des industries qui disparaissent, une pollution qui augmente, des gouvernements et des forces de police aux ordres du pouvoir Èconomique...

La suite sur k-libre


Tower, de Ken Bruen & Reed Farrel Coleman

Des deux auteurs à l'origine de cette fiction brooklynienne, Ken Bruen est sûrement le plus connu des Français. Chacun apporte ses origines, l'Irlande pour l'un, le judaïsme pour l'autre, et nous embarquent dans une histoire d'amitié qui lie deux adolescents, vauriens dans les faits mais pas dans l'àme. Ils auront avoir des trajectoires qui par moment se croisent et par d'autres s'éloignent avec en ligne de fond le grand banditisme, la police, le travail en immersion. Un grand roman urbain.

La suite sur k-libre


Soudain trop tard, de Carlos Zanón

Premier roman qui se déroule sur une journée dans les rues de Barcelone avec comme guides Tiffany, Tanveer, Jamilia, Epi, Alex, Maître Malick, une géniale galerie de personnages, tous boiteux, tous avec leur clou rouillé planté quelque part, tous cherchant à survivre, les yeux hallucinés, sans trop d'espoir. On est dans le sordide et on craint le sinistre, on se demande jusqu'où va aller Carlos Zanón, s'il ne va pas franchir la ligne du mauvais goût.... Un drame urbain et sentimental. Surtout une journée où la fraternité, la folie et l'amour explosent à tout bout de champ.

La suite sur k-libre

 

crashed ford crown victoria cop car

Orange Challenger (CC BY-ND 2.0)

 

 


De sueur et de sang, de F. X. Toole

F. X. Toole, alias Jerry Boyd, s'est rendu célèbre par sa nouvelle Million dollar baby portée à l'écran par Clint Eastwood. Boxe, littérature. A priori, deux mondes que tout oppose. En France, on n'aime pas trop les écrivains qui se mêlent de sport, et encore moins les sportifs qui se piquent de littérature. Aux Etats-Unis, on n'a pas de tels préjugés. L'auteur à travers ces deux nouvelles nous embarque à la frontière tenue entre la boxe et la sainteté, et l'on s'autoriseà voir dans ces nouvelles une façon assez subtile d'évoquer un thème qui lui est cher, celui de la rédemption.

La suite sur k-libre


Minuit, impasse du Cadran, de Claude Izner

Sous le pseudonyme de Claude Izner se cachent deux bouquinistes des quais de Seine parisiens. Depuis de nombreuses annÈes, elles font vivre à Victor Legris des aventures rocambolesques à la fin du XIXe siècle dans les rues de la Capitale. Ce roman, le onzième et pénultième de la série, débute en octobre 1899. Il s'articule autour de trois sujets principaux : la fin du monde, le temps dans toutes ses déclinaisons et l'évolution permanente de la saga familiale. Il ouvre de plus les portes de la Comédie-Française, évoque son fonctionnement, et dévoile des usages perdus à partir du corps meurtri d'un professeur entouré d'objets hétéroclites qui semblent sans signification.

La suite sur k-libre