medias

Littératures policières : un bon k-libre pour des chroniques (3)

Clément Solym - 28.10.2012

Edition - Société - thriller - polars - chroniques


C'est le rendez-vous des amateurs de la chose polardesque, des littératures noires et des imperméables qui parfois sentent le whisky bon marché. Chaque semaine k-libre et ActuaLitté proposent un retour bien filtré, et sans dépôt - sinon une déposition, en bonn et due forme -  de l'actu du genre. Chronique d'ouvrages, de films et bons plans à ne pas rater, joyeux dimanche. Bien k-libré !

 

Avec K-libre 

 

 

 

 

 

 

 

Atom[ka], de Franck Thilliez

Le nouveau roman de Franck Thilliez est arrivé comme chaque année depuis 2004, régulier comme un métronome, mais qui s'en plaira, tant l'auteur s'est fait sa place dans un genre encombré de thrillers industriels ? On peut d'ailleurs plus parler de roman populaire moderne (au sens évidemment noble !) que de polar stricto sensu, car l'auteur bouscule les genres avec un souffle digne des feuilletonistes de la grande époque.

À retrouver sur k-libre

 

 

Polar Bear

Du polar, pour ours polaire

longhomdave,  (CC BY 2.0)

 

 

Cornélius Crassus, agent de Jésus, de Eddy Piron

Beaucoup d'ironie, d'humour, des clins d'œil constants pour les connaisseurs de la période avec une filiation noir et mystico-incrédule avec L'Agneau, de Christopher Moore (qui lit narrait les années mystérieuses de l'enfance de Jésus à travers les yeux de son compagnon de jeu), qui peut l'apparenter de loin au roman noir par la façon cynique de traiter les personnages, de régler les conflits par l'assassinat comme l'épisode de saint Jean Baptiste par exemple. Eddy Piron ne provoque pas sans arrêt, pour le plaisir, mais réinvestit la période en lui collant une grille actuelle.

À retrouver sur k-libre

 

 

Les Mystères du West End et autres aventures d'Albert Campion, de Margery Allingham

Nombreuses furent les dames anglaises à se lancer dans l'écriture de romans policiers, dans la première moitié du XXe siècle, à concevoir des intrigues relevant du "Whodunit". Parmi elles, Margery Allingham se distingue par l'humanité qui sourd de ses romans et par l'excellence de ses intrigues. Considérée en Angleterre, et dans le monde, à l'égale d'Agatha Christie ou Dorothy Sayers, son œuvre est restée peu connue en France. Aussi, il faut saluer l'initiative d'Omnibus, qui réédite, en priorité, "Les Enquêtes d'Albert Campion", son héros fétiche.

À retrouver sur k-libre

 

 

Nous avons toujours vécu au château, de Shirley Jackson

Nous avons toujours vécu au château, de la romancière Shirley Jackson, fait réellement partie de ces ouvrages inclassables que l'on peut avoir la chance de tenir entre ses mains. Les premières lignes sont à la fois simples et étonnantes. Mary Katherine Blackwood se présente de façon détachée - amusante pourrait-on être amené à penser. C'est unehistoire surprenante, d'une romancière à l'héritage fantastique et gothique, qui est narrée dans un style inénarrable, mais étrangement classique avec levée progressive d'un voile qui ne surprendra personne.

À retrouver sur k-libre

 

 

L'Histoire vraie des tueurs fous du Brabant, de Michel Leurquin & Patricia Finné

C'est à un véritable travail de mémoire que se livre l'auteur qui a créé un site sur ces tueries. Il n'a pas tardé à faire équipe avec Patricia Finné, fille de l'une des victimes, Léon Finné, abattu après un petit garçon, sur un parking de supermarché alors qu'il se précipitait vers sa voiture équipée d'un téléphone pour prévenir les secours. Tous les deux ont regroupé les informations, créé des blogs, mené des enquêtes et rencontré de nombreux protagonistes. Ils ont eu aussi affaire à de bien curieux témoignages, comme le raconte Patricia Finné dans sa postface. Mythomanes ou personnes qui en savaient trop ? Vingt-sept ans après on avance dans le brouillard.

À retrouver sur k-libre

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.