Lituanie : Financement participatif pour un livre jeunesse LGBT censuré

Antoine Oury - 02.12.2014

Edition - Société - livre LGBT Lituanie - censure Europe jeunesse - homosexualité campagne


En mai dernier, le Bureau lituanien de l'Inspection de l'Éthique journalistique censurait l'ouvrage de Neringa Dangvydė, une auteure locale, pour « propagande homosexuelle ». Gintarinė širdis (Coeur d'ambre), livre jeunesse, a été condamné par l'Université des Sciences éducatives, qui a jugé que le titre ne devait pas être mis entre les mains des jeunes Lituaniens.

 

 

 

 

L'European Liberties Platform relève ce cas de censure manifeste, qui fait suite à d'autres condamnations de l'homosexualité par les autorités lituaniennes. La décision de l'organisme d'inspection a rendu la distribution du livre délicate, et a considérablement restreint sa diffusion au sein des bibliothèques à destination de la jeunesse, en interdisant son achat via des fonds publics.

 

Une campagne Indiegogo a été lancée, notamment par des membres de l'Université de Vilnius ou de l'organisme local pour les Droits de l'Homme. « Quatre organisations non gouvernementales lituaniennes ont décidé de défier cette censure à la Poutine. Nous joignons nos forces pour réimprimer le livre et le porter au sein de la société », explique ainsi la page du projet.

 

L'objectif de la collecte est encore modeste, à 1100 $, mais permettrait déjà d'acheter l'ouvrage pour quelques bibliothèques jeunesse du pays. Si l'objectif est dépassé, les fonds supplémentaires serviront à aider les établissements qui désireraient acquérir l'ouvrage sur leurs fonds propres. Ironie de la situation, le projet suit le « Noël des livres », un projet gouvernemental qui encourage les individus ou les personnes morales à donner des livres aux établissements de prêt.

 

Les quatre organisations engagées dans le projet de collecte souhaitent également porter un message fort contre la loi de censure, qui se réclame pour la « Protection de la Jeunesse » : celle-ci proscrit le fait d'« encourager des concepts de mariage ou de famille contraire à celui stipulé dans la Constitution de la République de Lituanie et dans le Code civil de la République de Lituanie ».