Livre-échange : sauvez les livres qui prennent la poussière

Julien Helmlinger - 21.08.2013

Edition - International - Troc - Echange - DigiTroc


La pratique ancestrale du troc pourrait se révéler le meilleur moyen de lutter contre le plus grand danger qui menace nos livres. Ce terrible fléau, celui que les Japonais ont baptisé le tsundoku, et qui fait que les grands amoureux de lectures empilent leurs bouquins sur les étagères sans plus y toucher une fois qu'ils sont lus. Si bien que la plupart sont condamnés à finir entre poussière et moisissures. Le remède ? Simple, efficace, gratuit : l'échange.

 

 

 

 

Troquer ses vieux livres contre des nouveaux, c'est malin, et ça ne mange pas de pain. Et si le troc est utilisé pour les catégories d'objets les plus diverses, il se prête particulièrement bien particulièrement adapté à l'échange de bouquins. C'est ce que propose gracieusement, depuis 2005, la plateforme digiTroc.

 

Pour bénéficier du système, après inscription préalable, il suffit de créer une liste des livres que l'on souhaite proposer à l'échange et une seconde liste avec ceux que l'on aimerait récupérer en retour. Le principe fonctionne sur base de points, que l'on capitaliser et échanger ensuite contre d'autres bouquins.

 

Le site a déjà séduit une communauté de plus de 200 000 personnes, qui s'adonnent ainsi au troc de livres, mais aussi de DVD, CD, et autres jouets. Plus on donne et plus on reçoit, et adieu la poussière sur les étagères. (via Consoglobe)