Livre : en Suède et au Royaume-Uni, la moitié des ventes se font en ligne

Antoine Oury - 15.10.2020

Edition - Economie - livre suede - edition international - ompi rapport edition


L'OMPI, organisation mondiale de la propriété intellectuelle, profite de la Foire du Livre de Francfort pour dévoiler quelques premiers chiffres de son rapport international consacré à l'édition, pour l'année 2019. On y découvre ainsi que la moitié des revenus de l'édition, cette année-là, proviennent des ventes en ligne, en Suède et au Royaume-Uni.

The Internet


Chaque année, l'OMPI réunit les données de différentes organisations nationales et internationales, pour aboutir sur un rapport donnant l'état du monde de l'édition, d'un point de vue général et par pays. Ce qui permettait notamment, ces dernières années, de se rendre compte du gigantesque marché de l'édition que représentait la Chine.

À l'occasion de la Foire du Livre de Francfort, l'organisation dévoile quelques chiffres de son rapport 2020, qui porte donc sur les résultats de l'année 2019. L'édition grand public et pédagogique, en 2019, a cumulé un chiffre d'affaires de 64,1 milliards $, d'après les chiffres confondus de 17 pays participants. 

Les États-Unis comptent pour la plus large part (23,5 milliards $), devant le Japon (16,1 milliards $), la Corée du Sud (6,2 milliards $), l'Allemagne (5,6 milliards $) et le Royaume-Uni (5,4 milliards $), devant la France (2,9 milliards $). Pour 12 des 17 pays pris en compte, l'édition grand public pèse pour plus de 50 % du total, et jusqu'à 94,8 % pour la République tchèque... Au Mexique, l'édition scolaire est particulièrement importante (74,2 % du total), comme en Turquie (59,5 %) et au Brésil (57,9 %).

32 pays ont fait état du nombre de titres publiés en 2019 : le Royaume-Uni en recense 202.000, devant la Russie (115.171) et la France (107.143).
 

Achats numériques, exemplaires imprimés


Sept pays seulement proposent des chiffres qui indiquent par quel canal sont réalisés les achats de livres : dans une boutique « en dur », en ligne ou par d'autres moyens. Les ventes en ligne ont généré la moitié des revenus des marchés de l'édition suédois (50,1 %) et britannique (55,2 %), indique le rapport. Une tendance qui s'observe aussi fortement aux États-Unis (43,5 %) et en Turquie (22 %).
 
Enfin, les premiers chiffres du rapport de l'OMPI semblent confirmer l'attachement pour les ouvrages imprimés, dans la plupart des pays. Les livres numériques pèsent le plus dans les marchés de l'édition de Cuba (55,2 %), de la Suède (51,1 %) et de la Norvège (47,1 %).

D'autres résultats, plus détaillés, seront bien sûr disponibles dans la version complète, à venir, du rapport 2020 de l'OMPI sur l'édition mondiale.

Photographie : illustration, Sally Wilson, CC BY-SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.