Livre le plus vendu de Norvège : la Bible !

Clément Solym - 04.01.2012

Edition - International - Bible - Norvège - Traduction


Ce n'est ni Le livre de recettes de tante Yngvar ni un polar posthume inédit de Stieg Larsson qui arrive en tête des ventes en Norvège. C'est la bible. Dans une version premièrequi fut traduite voilà près de trente ans ! Alors fervents croyants, les Norvégiens ?

 

Si selon les données officielles, 80% des habitants appartiennent effectivement à l'Eglise de Norvège, ce n'est pas la seule raison évoquée du succès de cette Bible. Selon Smemo Strachan, qui a travaillé sur la traduction au nom de la société biblique de Norvège, « c'est sûr que les chrétiens ne sont pas les seuls à l'avoir achetée parce que nous n'aurions jamais pu atteindre ces nombres-là sinon ».

 

Eh oui, parce que depuis son lancement mi-octobre, cette Bible a été quasiment chaque semaine en tête des ventes dans le pays. Et les éditeurs ne s'attendaient pas à un tel succès, ils avaient initialement prévu d'en produire 25.000 exemplaires, mais, à la fin de l'année ils en avaient déjà vendu plus de 80.000.


 

Cette bible est le fruit d'un travail commun entre traducteurs, universitaires et membres de l'Eglise. Douze auteurs littéraires ont également participé, pour lisser le texte. « Evidemment, il était très important d'avoir la bonne traduction, mais ils ont fait en sorte qu'elle soit lisible, dans un solide langage littéraire » a déclaré Smemo Strachan.

 

D'ailleurs une version entièrement littéraire de la Bible, sans verset ni chapitre, a été publiée à cette occasion et « se vend aussi incroyablement bien » d'après l'éditeur.

 

Et si ce n'est pas pour des raisons religieuses, la réussite de cette Bible s'explique plutôt par son aspect documentaire. Toujours d'après Smemo Strachan, « le succès est surement attribuable à sa lisibilité et au fait que sa publication soit considérée comme un événement culturel ici ».

 

Les Norvégiens ne sont donc pas les grenouilles de bénitiers qu'on aurait pu imaginer, ils ont simplement une haute idée de la Culture. Définitivement des esthètes, ces Scandinaves.