Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Livre papier ou lecteur ebook : duel écologique au sommet

Clément Solym - 07.04.2010

Edition - Société - écologie - lecture - papier


Alors qu'hier nous faisions part des commentaires sur la nécessité d'employer du papier recyclé et de ne pas se leurrer trop sur les lecteurs ebook, la tablette d'Apple se fait aussi passer au grill. L'iPad est-il écolo-friendly ? Début de réponse.

À travers cinq étapes évaluant les mouvements et créations de l'un ou l'autre, livre papier ou lecteur ebook, l'évaluation est assez nette : pour ce qui est des matériaux nécessaires, le papier semble passer haut la main les tests. Plus d'eau, plus de minéraux et quelques métaux lourds pour la création d'un lecteur ebook, cela ne fait pas le poids face au processus simple de création du papier.

Ensuite, pour la fabrication, « les impacts négatifs sur la santé pour la création d'un lecteur ebook, sont estimés être 70 fois plus importants que celle d'un seul livre ».


Le transport pourrait être un petit avantage pour le lecteur ebook, mais là, on oublie de prendre en compte le rapatriement depuis la Chine ou Taiwan où se trouvent les usines de fabrication. Dans tous les cas, ce genre de données mériterait que l'on puisse réaliser des comparaisons plus fiables. En outre, il ne faut pas oublier que certains éditeurs font aussi réaliser leurs livres en Chine...

Évaluation de la consommation énergétique : l'ampoule qui vous permettra de lire la nuit utilisera plus d'énergie qu'il n'en faut pour lire un lecteur ebook. Cela dit, ce dernier aura aussi besoin d'éclairage. Pas d'accord en revanche : à la lumière du jour, l'un et l'autre se valent.

Enfin, question plus problématique, le recyclage de l'un ou l'autre... Dans l'hypothèse d'un recyclage respectueux, le matériel informatique restera toujours problématique, mais coûtera bien moins cher en termes écologiques. Cependant, l'incinération d'un livre coûte également. Mais si l'on retrouve dans une déchetterie son lecteur, alors l'impact sur l'environnement est simplement désastreux.

Que faut-il comprendre de ce petit morceau de texte trouvé sur le New York Times ? Que si les données ne sont pas si faciles à comparer, il faut peut-être légèrement revenir des vertus écologiques prétendues des lecteurs ebooks - et par extension de l'iPad.

Selon les calculs : l'impact d'un lecteur ebook serait celui de 40 à 50 livres papier, uniquement si l'on parle de consommation énergétique, de combustibles fossiles et d'eau nécessaires à sa création. Pour ce qui est du réchauffement climatique, un lecteur ebook vaudrait le dégagement de 100 livres papier. Et pour ce qui est de l'impact sur la santé, on serait entre 50 et 100 livres papier pour un lecteur ebook.

Verdict : le livre papier, c'est mieux.

Mais le livre numérique n'a pas que des désavantages...