Livre pour enfants : papa et maman portent une arme à feu, et c'est OK

Clément Solym - 04.08.2014

Edition - International - littérature jeunesse - livres armes - amendement constitution


Il fallait oser, et c'est d'outre-Atlantique que l'audace vint. Deux auteurs, scénariste et illustrateur, s'étaient donné pour mission de « fournir un livret de famille sain », et ils l'ont fait. My Parents Open Carry est un livre d'images, certes, destiné aux enfants, re-certes, et qui explique les joies de l'autodéfense par les armes à feu. Il apporterait aux parents une explication pour justifier auprès de leurs enfants qu'ils sortent armés. 

 

 

 

 

Brian Jeffs et Nathan Nephew, cofondateurs du programme en faveur du port des armes dans l'État du Michigan, viennent ainsi de faire paraître, vidéo de bande-annonce à l'appui, leur opuscule chez White Feather Press, un petit éditeur. Présenté comme ludique et pédagogique, il détaille la vie de Brenda, dont les parents ont ouvertement à la ceinture une arme à feu - laquelle ne sert bien évidemment que pour se défendre. 

 

Et n'incite par un tiers à se défendre lui-même en sortant son arme aussi...

 

Les co-auteurs assurent avoir cherché des livres qui traitent, pour les enfants, de ce sujet, mais en vain. C'est que personne n'avait osé, effectivement. Militant en faveur de l'autodéfense par la poudre, et le respect du 2e amendement, les deux auteurs, « craignent que [leurs] enfants, n'aient une image biaisée de notre constitution, et particulierement pour ce qui touche au 2e amendement ». C'est-à-dire, celui qui autorise à trimballer un Smith - pas vraiment Haut Lafitte, plutôt Wesson.

 

Comme les enfants ne semblent pas avoir peur des armes, ont-ils remarqué, c'est un bon point que de les éduquer correctement. Éventuellement de leur mettre un coup de crosse derrière la nuque quand ils ne sont pas sages. Or, le livre prêche pour la tolérance vis-à-vis des gens armés, et cherche surtout par un message clair et fort, à réaffirmer le droit de porter une arme. 

 

Avec 10.000 enfants tués chaque année aux États-Unis, il est certain que l'évangélisation était plus que nécessaire : comment supporter de ne pas battre, d'une année à l'autre, de pareils chiffres ? Nephew assure que le livre, dont le graphisme n'est pas sans rappeler une certaine esthétique des ouvrages pour les parents homosexuels des années 80, jusque dans la forme des moustaches, ne servira pas qu'aux enfants.

 

Les cousins, les voisins, les amis, seront avec plus plus rapidement convaincus de la nécessité de disposer d'une arme à feu, pour assurer sa propre sécurité. « Il aidera les gens à ses mettre à l'aise, parce que ce sont les parents, pas les enfants, qui sont les plus inquiets quand les parents portent ouvertement des armes », assure-t-il. (via Raw Story)

 

Rassurant, non ?