Livre +, soutien à l'édition et la promotion du livre en Suisse

Nicolas Gary - 27.04.2017

Edition - International - aides édition Suisse - soutien lecture livres - éditeurs promotion Suisse


Le timing était serré pour l’édition suisse : les deux appels à projets lancés le 1er février dans le cadre de Livre + prenaient fin le 31 mars. Pourtant, la Confédération intercantonale de l’instruction publique (CIIP) aura reçu 56 dossiers — et 18 d’entre eux ont été retenus pour cette première vague.



Christine Salvadé, au micro, Anne-Emery-Torracinta


 

De nouvelles aides en faveur du livre, Livre + représente tout à la fois une opportunité pour l’édition en Suisse romande, de même qu’un complément aux soutiens que les cantons peuvent eux-mêmes prodiguer. 

 

« L’édition romande est plus dynamique que jamais, avec de petites structures éditoriales créatives », indique Christine Salvadé, présidente de la Conférence des chefs de service et délégués aux affaires culturelles (CDAC), instrument de la CIIP au service des arts. « Toutefois, elle a de grands voisins, et sa fragilité est connue. Avec Livre +, nous souhaitions répondre aux problématiques, sans interférer avec les différentes aides déjà apportées par les cantons. »

 

Livre + découle d’un rapport présenté en 2014, rédigé par Carine Corajoud. Ce dernier faisait d’ailleurs suite au refus d’instaurer une politique du prix unique en Suisse romande, et fut « déclencheur de réflexions. D’autant que la confédération a inscrit l’aide à l’édition dans son programme culturel », souligne Christine Salvadé.

 

Livre + se concentre donc sur deux perspectives : l’aide à l’édition et l’aide à la promotion, avec un budget global de 870 000 CHF sur une période de trois années — 2017/2019.

 

Anne-Emery-Torracinta, conseillère d’État chargée du département de l’instruction publique, de la culture et du sport insiste : « L’union est nécessaire pour les cantons romands, notamment face à la masse critique que représente notre voisin français. Livre + vient compléter les autres dispositifs dans différents secteurs culturels. Il s’agit de faire connaître à au public les livres et d’encourager les projets. Le message politique est simple : il exprime la volonté des cantons romands de soutenir le livre. » 


Christine Salvadé conclut : « Ce que nous voulions surtout, c’est éviter le transfert de charge, et nous avons prêté une grande attention à ne pas : nous sommes dans des soutiens à des projets et pas des aides structurelles. Et de ne pas nuire aux aides justement apportées par les cantons aux professionnels. »
 

Pour cette année, les 12 projets portant sur le Soutien à l’édition bénéficieront donc d’une aide de 590 000 CHF répartie sur trois années, avec des montants compris entre 30 et 65 000 CHF. 

 

Les bénéficiaires sont 

Éditions Alphil

Éditions Atrabile

Éditions D’autre part

Éditions d’En-bas

Éditions La joie de Lire

Éditions La Baconnière

PPUL —Le Savoir suisse

MétisPresses

Paulette Editrice

Société Jurasienne d’Émulation

Editions Bernard Campiche

Éditions Plaisir de Lire

 

Pour la Promotion du livre et de la lecture, les aides vont de 20 à 50 000 CHF pour les 6 projets, avec une enveloppe de 200.000 CHF, sur la même période.

 

Théâtre du Sentier

Roman des Romands [équivalent du Goncourt des lycéens, sans la Fnac]

Collectif Librairies

Association des Jeunes Auteurs Romands

Bain de livres — bibliobus

Institut Suisse Jeunesse et Médias

Les différents projets seront détaillés sur cette page.