Livres audio : qui les écoute, comment, pourquoi ?

Antoine Oury - 15.03.2017

Edition - International - livres audio étude - Nielsen audiobook - livres audio usages


Indéniablement, le livre audio représente une nouvelle piste de croissance pour l'industrie du livre : d'abord, parce qu'il constitue un nouveau mode d'exploitation des oeuvres, mais aussi parce qu'il permet de toucher un public inédit, parfois peu familier de la littérature. Nielsen Book, à l'occasion de la Foire du Livre de Londres, s'est penché sur ces auditeurs encore méconnus...

 

Casque livre audio - Livre Paris 2016

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Alors que le livre audio affiche une croissance insolente sur le marché britannique avec des téléchargements légaux en hausse de 29 % sur l'année 2015, Nielsen Book propose une étude qui permettra aux éditeurs de mieux connaître leurs auditeurs. Pour commencer, le profil de ces derniers correspond à des individus âgés de 18 à 44 ans, parents d'un ou plusieurs enfants et travailleurs à plein temps.

 

Nielsen affine ce portrait en précisant que les auditeurs britanniques de livres audio « sont susceptibles » de vivre à Londres, de disposer de revenus confortables et de faire partie des minorités noires et asiatiques (Black & Asian Minority Ethnic groups).

 

Le livre audio séduit de nouveaux adeptes jour après jour : Nielsen signale en tout cas qu'environ 40 % des utilisateurs de ce format de livre l'ont essayé, voire adopté, dans les 12 derniers mois. Les raisons qui les motivent sont diverses : la curiosité pour le livre audio, en premier lieu, mais aussi la possibilité de faire d'autres choses en écoutant son audiobook.

 

La présence des livres audio dans les bibliothèques publiques est également citée : les promoteurs de ce format auront sans doute encore plus à coeur qu'il fasse son entrée dans PNB, le système de prêt numérique en bibliothèque français...

 

Aux âmes bien néées, l'audiobook n'attend pas, etc.

 

Enfin, Nielsen cite aussi... les enfants comme motivation. Pour écouter l'histoire avec eux ou ne plus les entendre ? Nielsen ne le précise pas...

 

Selon l'âge des auditeurs, la consommation des livres diffère : les 18-34 ans et les individus qui bénéficient de revenus élevés sont les plus grands amateurs de livres audio, mais les 35-54 ans, qui relèvent plutôt de la classe moyenne, ont augmenté leur cadence d'achat et d'écoute ces dernières années. En somme, le format se popularise.

 

Pour les genres des livres audio, le crime et le thriller sont les favoris des grands auditeurs et des auditeurs plus âgés de livres audio. Les jeunes femmes et les auditeurs occasionnels préfèrent une littérature populaire et accessible, tandis que les jeunes hommes se tournent vers des textes humoristiques. Enfin, la science-fiction est le genre préféré des hommes dans la fleur de l'âge.

 

Pour capter l'attention des auditeurs, ou des potentiels auditeurs, de livres audio, il faut se tourner vers Facebook et YouTube, ajoute Nielsen. Instagram, Twitter, Google + et Tumblr sont susceptibles d'être utilisés par les grands auditeurs de livres audio.

 

« Ce qui est fascinant, d'après cette étude, c'est que le livre audio attire parce qu'il permet de faire plusieurs choses en même temps, mais aussi de se distraire pendant un long voyage, tout en étant très apprécié pour se détendre à la maison, ou encore pour se changer les idées avant de s'endormir », commente Steve Bohme, directeur de la recherche pour Nielsen Book Research UK.