Livres audio sous-titrés : Amazon et Audible cèdent (pour l'instant)

Antoine Oury - 29.07.2019

Edition - Justice - amazon audible edition - livres audio audible - sous titres livres audio


Audible et Amazon n'auront pas tenu tête aux éditeurs américains : la fonctionnalité de sous-titres ajoutés aux livres audio du catalogue d'Audible sera retirée des titres des éditeurs qui ont engagé des procédures judiciaires contre la filiale d'Amazon. A priori, un accord devrait survenir dans les prochains mois, moyennant finances, ce qui devrait permettre à Audible de proposer à nouveau cette fonctionnalité pour tous ses titres.




L'action en justice aura eu un effet radical sur les projets d'Audible, la filiale d'Amazon : en juillet dernier, le géant du livre audio avait dévoilé une nouvelle fonctionnalité, « Audible Captions ». Il s'agissait là de sous-titres ajoutés au livre audio en cours de lecture, pour permettre à l'utilisateur de lire tout en écoutant, ou encore de mieux saisir l'orthographe ou le sens de certains mots — une sorte de lexique était aussi ajouté à l'application de lecture.

Rapidement, les éditeurs américains avaient marqué leur opposition au projet : cette technologie faisait apparaitre un texte sous droits, pour lequel Amazon n'avait acquis aucune licence d'utilisation. Les arguments opposés par la firme, selon lesquels les textes étaient générés par une intelligence artificielle à partir du fichier sonore, n'auront pas fait plier l'édition.

Un mois plus tard, Hachette, HarperCollins, Macmillan, Penguin Random House et Simon & Schuster, connus comme le « Big Five », la réunion des plus grands éditeurs américains, lançaient une procédure judiciaire pour faire interdire Audible Captions et obtenir réparation pour le préjudice. Les organisations professionnelles étaient aussi sur les dents : l'Association of American Publishers (AAP), bien sûr, mais aussi l'Authors Guild britannique, qui soutenait l'action en justice et voyait dans l'attitude d'Amazon un manque de respect flagrant pour le droit d'auteur.
 

Prudence est mère de sûreté


En attendant les nouveaux éléments de la procédure judiciaire, qui doit être examinée par une cour de New York, Amazon a préféré jouer la sécurité en supprimant Audible Captions des livres audio des éditeurs engagés, à savoir Hachette, HarperCollins, Macmillan, Penguin Random House et Simon & Schuster, donc.

Une manière de calmer le jeu et d'éviter de froisser un peu plus les éditeurs, qui ont visiblement découvert la fonctionnalité en même temps que le reste du monde. « Dans ce qui ne peut être décrit que comme un effort pour obtenir un avantage commercial sur des œuvres littéraires qu’il n’a ni crées ni ne possède, Audible cherche délibérément à vendre un produit non autorisé, qui interfère avec les marchés actuels et entre en concurrence avec eux. Le tout avec des fautes d’orthographe — c’est un mauvais service rendu à toutes les personnes concernées, y compris les lecteurs », ne se privait pas de critiquer Maria A. Pallante, directrice de l’AAP.
 
Les audiences préliminaires doivent démarrer à partir du 25 septembre prochain, signale Publishers Weekly, mais il est probable que les différentes parties s'entendent autour d'une licence d'exploitation qui devrait convenir à tout le monde. En attendant, Audible pourra toujours désactiver Audible Captions, que la plupart de ses clients n'auraient sans doute pas remarqué.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.