medias

Livres audio sous-titrés : Audible et l'édition s'entendent finalement

Antoine Oury - 31.12.2019

Edition - Justice - audible edition - livres audio audible - audiolivre justice


Dans un courrier très récent, daté du 27 décembre dernier, Audible, filiale d'Amazon dédié au livre audio, et 7 maisons d'édition américaines annoncent la signature d'un accord qui mettrait fin au litige autour d'Audible Captions, un programme de sous-titrage de livre audio. Audible avait dévoilé cette nouvelle fonctionnalité sans l'accord des éditeurs, en utilisant l'intelligence artificielle pour transposer les textes.

Marshall headphones 3
(photo d'illustration, Lenny welvaert, CC BY 2.0)


Un procès à plusieurs millions de dollars serait sur le point d'être évité, alors qu'éditeurs et Audible envisagent dans un courrier daté du 27 décembre un accord imminent : ce dernier permettrait de résoudre un litige qui aura occupé les deux parties au cours de l'année 2019. « Depuis le 22 octobre 2019, les parties sont impliquées dans des discussions autour d'un accord pour résoudre un litige complexe, avec de nombreux acteurs et des conséquences potentiellement importantes », rappelle Emily Reisbaum, avocate d'Audible, dans ce courrier.

Pour rappel, Audible et 7 éditeurs américains parmi les plus puissants du monde, dont Hachette, HarperCollins, Macmillan ou encore Penguin Random House, étaient engagés dans un litige porté devant la justice autour de la fonctionnalité Audible Captions. Cette dernière proposait un sous-titrage des livres audio, sur l'écran, pour pouvoir suivre la lecture audio en simultané.

Sauf que l'ajout de ces sous-titres se faisait sans l'autorisation des éditeurs, à partir d'une extraction de texte réalisée par une intelligence artificielle. L'édition avait réagi en qualifiant le tout de violation du droit d'auteur, puisqu'Audible exploitait un format sans autorisation.
 
« À la date de ce courrier, seuls quelques points demandent encore des négociations », ajoute Reisbaum dans la lettre, lue par Publishers Weekly. L'avocate d'Audible demande à la juge Valerie Caproni un délai dans la prise en compte des plaintes des éditeurs, jusqu'au 13 janvier 2020, pour pouvoir présenter les éléments de résolution entre les deux parties.

De premières pistes allant vers une sortie de crise remonteraient donc à octobre dernier, mais des discussions supplémentaires étaient visiblement nécessaires pour conclure l'affaire. Difficile de dire quel sera le cadre de l'accord final, tant les enjeux sont élevés...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.