medias

Venise : pas de Gay Pride, mais une manifestation contre l'intolérance

Nicolas Gary - 08.09.2015

Edition - Venise maire - livres genre - homoparentalité


À Venise, les décisions de la municipalité ne passent toujours pas. Le maire, Luigi Brugnaro, avait promis de supprimer des bibliothèques scolaires de maternelle et primaire, des livres de genre. Comprendre : des textes jeunesse traitant d’homoparentalité, d’homosexualité, etc. Imposant sa marque, contre l’ancienne équipe municipale, il mettait à l’index des centaines d’ouvrages. À tort...

 

Incandescences sur le Grand Canal

Tetedelart1855, CC BY 2.0

 

 

Les associations vénitiennes gays et lesbiennes n’ont pas dit leur dernier mot. L’interdiction des livres décrétée par le maire a beau être passée d’une quarantaine de titres, à deux, personne n’en démord. Ce week-end, un sit-in a été organisé, sous le signe d’un drapeau gay, notamment. 

 

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies, en signe de protestation. Pas de représentant politique officiel, pas de récupération de la manifestation : simplement des gens, homos ou hétéros, dégoûtés de voir appliquée une interdiction pareille. 

 

Au rayon des politiques, seul David Scano, du mouvement 5 Stelle, la gauche radicale, était présent. « Je trouve cela décevant, voire écœurant », explique-t-il en pointant, chez les manifestants, les fameux livres interdits. Comment, demande-t-il, les droits civils ont pu devenir un enjeu électoral si primaire, traités comme un bête argument politique ? 

 

Ils étaient nombreux à avoir pris connaissance du phénomène dans les réseaux sociaux, jusqu’au moment où la télévision italienne a décidé de médiatiser le phénomène. 

 

Ce même jour, le maire était allé à la rencontre de ces concitoyens, profitant de la 16e journée européenne de la culture juive pour intervenir. « Vous voulez détourner l’attention sur l’élément biologique. Deux livres seulement ont été retenus, qui parlent de deux mamans et deux papas. Je suis contre la pratique d’une location d’utérus, menant à un comportement mercantile. »

 

Ou comment mélanger tous les sujets, les uns avec les autres, pour rallier la foule. 

 

(via Mattino Padova)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Points
Genre : policier &...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782020340397

Un venitien anonyme

de Donna Leon

Par un matin d'août, un équarisseur découvre, dans la banlieue industrielle de venise, le cadavre d'un travesti.On pense d'abord qu'il s'agit d'un prostitué. mais lorsqu'il s'aperçoit que l'homme n'était autre que le directeur de la banca di verona, le commissaire brunetti comprend qu'il va devoir renoncer à ses vacances familiales. il n'est pas question d'énerver son supérieur, le procureur patta, dont la femme vient de partir pour s'installer à milan avec un ponte du cinéma porno... Dans une venise étouffant sous la canicule, le débonnaire brunetti s'attaque à son enquête la plus délicate, car, derrière l'univers sulfureux de la prostitution masculine, se profile l'ombre de la puissante lega della moralità, organisation caritative dirigée par d'éminents vénitiens.

J'achète ce livre grand format à 7.30 €