Livres de recettes : les cuisiniers délèguent

Clément Solym - 22.03.2012

Edition - Société - livres - cuisine - auteurs


Une « écrivaine fantôme » se révèle sur le site du New York Times. Oui, certains auteurs célèbres de livres de recettes n'ont pas la paternité de leurs œuvres. Des petites mains alimentent la production de livres de cuisine, et restent peu reconnues.

 

Ça sent le règlement de compte à coup de rouleau à pâtisserie. Rachael Ray répond à la polémique lancée par Julia Moskin sur le site du New York Times, intitulée « Je fus un 'nègre' pour livre de cuisine ».  En tentant de briser l'omerta sur son métier, elle n'a beaucoup rencontré de soutien.

 

 

Julia Moskin en croisade

 

Tout commence par un article publié sur le site du New York Times, ou Julia Moskin prétend que les auteurs de certains livres de cuisine les plus populaires au monde ne sont pas les auteurs de l'ensemble de leur œuvre.

 

Car le quotidien de l'écrivain qui se cache derrière de grands livres de cuisine qui ne portent pas leur nom est, selon Moskin, une suite d'humiliations constante. « Mon ancien travail (...) m'avait préparée à ce travail d'auteur fantôme : réunir le message, la connaissance et le projet du chef entre les couvertures d'un livre. Mais je n'étais pas prête pour la réalité chaotique du métier : les propriétaires paranoïaques de restaurant qui me tenaient à l'écart des rencontres en cuisine ; (…) les femmes de chef qui n'étaient généralement pas ravies de l'apparition soudaine d'une jeune femme, dont le boulot est de trouver leur mari fascinant et de boire leurs paroles ». Charmant tableau.

 

La réponse des collègues

 

Ces humiliations, telles que Moskin les décrit, ne rencontrent pas le même écho chez d'autres « nègres ». Dans un article publié par Galleycat, qui a recensé leurs avis sur la question (sans mentionner leurs noms), ils dénoncent la naïveté de Julia Moskin. Elle prétend ne jamais être reconnue ? Cela fait partie du travail, les « fantômes » n'existent pas. « Être 'nègre' requiert une personnalité particulière. Il faut accepter qu'une autre personne que soi sur sous les feux de la rampe », estime une auteure. Une autre attire son attention sur le fait que « son nom a une place très importante, sur le chèque » qu'elle reçoit.

 

Si des moments frustrants sont inévitables, c'est aussi que le métier en question est difficile, et ça, les auteurs interrogés veulent bien l'admettre. Une dénommée Emma résume ainsi leur situation : « Les 'nègres' peuvent être très bien payés, et avoir le privilège de travailler avec des clients très intéressants. La raison pour laquelle il y en a pas beaucoup est que fort peu de personnes possèdent le talent, le dévouement et la capacité de faire un des jobs les plus difficiles du monde ».

 

Quant aux cuisiniers...

 

Faut-il noyer la poule dans son bouillon ? Ce ne sera pas nécessaire, puisque les auteurs incriminés par Moskin n'ont tout simplement rien vu et rien entendu. « J'ai écrit chaque mot toute seule », explique fièrement Gwyneth Paltrow au sujet de son livre My Father's Daughter.

  

Rachael Ray (Rachael Ray's Look + Cook) réagit également en affirmant qu'elle n'emploie et n'a jamais employé qui que ce soit pour écrire son livre à sa place. S'il arrive qu'elle tienne sa recette d'un autre cuisinier, cela sera mentionné. Le rôle des cuisiniers qui « développent » des recettes pour auteurs de livres de cuisine pressés n'est, par ailleurs, pas vraiment évoqué non plus. Rachael Ray mentionne que Wes Martin, un cuisinier ayant participé à son livre par le biais de photographies et de recettes, a vu son nom mentionné dans les remerciements pour ses photos, ainsi qu'à côté des recettes qu'il aurait inventé pour elle.

 

Transparence, donc. Mais comme le suggère Wes Martin lui-même, « l'équipe qui se cache derrière un visage possède une valeur indicible. Combien de fois une personne peut-elle inventer une nouvelle recette rapide de pâtes ? ». Vu comme ça, c'est sûr, il y a un mammouth dans le potage...





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.