Livres et matous : félins pour l'autre

Xavier S. Thomann - 05.04.2013

Edition - Bibliothèques - Dubrovnik - Emir Filipovic - Manuscrit


Une photo fait le tour du net depuis quelque temps, et son auteur est le premier à s'étonner de son succès. Toujours est-il que cette photo montrant les empreintes d'un chat sur un vieux livre plaît beaucoup aux internautes. 

 

 

ça peut être plus compliqué de griffer des pages d'encre électronique

 

Emir Filipovic était en train de faire des recherches dans une vieille bibliothèque quand il est tombé sur le livre en question, dans les archives de Dubrovnik. Il s'agit d'un manuscrit italien du 15e siècle, sur lequel un chat a laissé les traces de son passage. 

 

On en pense ce qu'on veut, on n'est pas obligé de trouver ça génial, mais une est sûre, c'est que cela crée un drôle de contraste, entre le sérieux du manuscrit et le passage du félin. Le livre est tout ce qu'il y a de plus sérieux en effet. Ce sont des séries d'instructions envoyées par le gouvernement à des marchands en place en Bosnie ou en Croatie. 

 

On imagine que le propriétaire de l'ouvrage a dû être un peu agacé par les traces laissées par le chat, à l'encre en plus. Comme quoi, écrire n'est pas une activité de tout repos. 

 

Le post de l'universitaire sur Twitter date du 27 septembre : il aura donc fallu quelques mois tout de même pour que l'image fasse le tour des réseaux. On n'est pas face au buzz de l'année, mais à l'échelle de la recherche sur vieux manuscrits, c'est plutôt bien. 

 


 

Depuis, l'image a inspiré plusieurs personnes, qui y vont de leurs remarques sérieuses, ou plus drôles. Filipovic quant à lui essaye sur son blog d'aller au-delà de l'anecdote et profite de l'occasion pour parler un peu plus de ses recherches. 

 

Au Guardian, il a tenté d'expliquer les raisons de ce succès éphémère : « Je crois que l'une des raisons principales pour laquelle les gens ont une réaction positive c'est qu'ils peuvent imaginer la scène dans leur tête, quand le chat a sauté sur le livre ». 

 

Mais les chats ne sont pas les seuls responsables de détériorations de manuscrits et autres vieux livres. Il y a également les vers qui font des trous dans les livres, comme on le voit sur d'autres photos réalisées par cet historien.