LME : Christine Lagarde intervient sur le prix unique du livre

Clément Solym - 04.06.2008

Edition - Société - Lagarde - LME - livre


Alors qu'au Palais Bourbon, le projet Loi de Modernisation de l'Économie fait rage, Christine Lagarde est intervenue pour clamer que « La loi n'est pas l'otage des distributeurs. Tout au contraire. Il est question grâce à cette loi de prendre en otage des rentes et les situations manifestement abusives », rapporte l'AFP.

On peut cependant émettre quelques doutes, quand on apprend que M. Leclerc est intervenu lui-même aujourd'hui pour rejetter l'intervention des maires de communes pour déterminer un seuil d'implantations commerciales. Enfin...

Alors que le projet doit être examiné aujourd'hui et jusqu'au 16 juin, la ministre de l'Économie a tenu à remettre un peu en place l'amendement et le député qui voulait discuter du prix du livre. « Nous connaissons les difficultés rencontrées par les libraires », explique-t-elle, tout en affirmant clairement sa position : « Je ne souhaite pas remettre en cause le système ».

Récemment sur France Inter, Jean Dionis du séjour avait fait une intervention plutôt décriée par les professionnels. On nous confiait en effet qu'il témoignait avant tout « d'une méconnaissance crasse du sujet », mais surtout d'une forme d'arrivisme qui agace quelque peu certains professionnels. « On sent qu'il a flairé le sujet qui va faire parler de lui, mais surtout qu'il n'y connaît rien », avançait un professionnel.