Loi Lang : le groupe Eyrolles prix en flagrant délit d'infidélités

Clément Solym - 15.09.2008

Edition - Justice - groupe - Eyrolles - loi


La loi Lang ne sera pas foulée aux pieds des grands groupes ! Ça non ! En effet, nous apprenons que le groupe Eyrolles (édition, diffusion, librairies) représentant 45 millions € de chiffre d'affaires aurait commis quelque indélicatesse à l'égard de la loi sur le prix unique du livre. En effet, le groupe Eyrolles était accusé de ristourne dépassant allégrement les 5 % légaux, puisque l'on trouvait trace de réduction allant de 9 à 40 %.

Et par conséquent, il s'acquittera de la somme de 15.000 € de dommages et intérêts auprès de la Soficom. Ce dernier a été reconnu coupable d'infraction à la loi Lang par le tribunal de grande instance de Paris. Soficom fait de l'édition, diffusion et distribution de livres, et son domaine de prédilection est la finance. Les poursuites avaient commencé lorsque les deux groupes s'étaient confrontés pour l'obtention d'un marché.

Coral recevra également 1 € du groupe Eyrolles. Le Comité de réflexion pour l’avenir du livre a pour mission de débusquer les indélicatesses faites à la loi Lang. Pour cela, deux auteurs, quatre libraires et quatre éditeurs travaillent à temps plein. Ou presque.

Enfin, le groupe versera également 4000 €, conformément à l'article 700 du nouveau code de procédure civile. Des frais auxquels s'ajouteront quelque 25.000 € supplémentaires pour la parution dans trois journaux du verdict.

Eyrolles est un nom qui vous est probablement familier, puisque son PDG se nomme Serge et qu'il dirige également le Syndicat national de l'édition...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.