Loire : Saint-Étienne remet en cause le prêt de livres aux enseignants

Antoine Oury - 31.05.2018

Edition - Bibliothèques - prêts livres Saint-Étienne - Loire prêt livre enseignants - prêt enseignants collectivités


Le prêt aux enseignants et aux collectivités de la Loire est un service proposé par les médiathèques municipales de la ville de Saint-Étienne, permettant aux enseignants, mais aussi aux crèches et autres centres de loisirs d'accéder à 45.000 documents et à une offre de prêt adapté au travail collectif. Des syndicats s'opposent à la décision de la mairie de Saint-Étienne, qui a supprimé les postes liés à ce service.

 
Pile de livres
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Un fonds de 45.000 documents, dont certains introuvables en librairie, mais aussi des sélections de livres à la demande autour d'un thème ou d'un auteur et surtout la possibilité de réserver jusqu'à 25 livres en lecture suivie, dans le cas d'un travail en classe autour d'un titre, par exemple : le service de prêt aux enseignants et aux collectivités avait de sérieux atouts et de quoi satisfaire ses bénéficiaires.

 

« Cela fait 37 ans que je travaille en tant qu'enseignante, et j'ai toujours connu ce prêt enseignant », explique Pascale Grande, secrétaire départementale du Syndicat national unifié des directeurs, instituteurs et professeurs des écoles Force Ouvrière (SNUDI-FO). « Il permet d'avoir accès aux livres de manière égalitaire : certaines écoles ont beau avoir un centre de documentation, ce fonds permettait de renouveler tous les 2 ou 3 mois les documents proposés en classe », explique-t-elle.

 

Il donnait aussi la possibilité, surtout, d'emprunter les livres en plusieurs exemplaires : « Cela permet, quand un livre est étudié en classe, de le proposer aux élèves. Cela permet aussi, parfois, de ne pas pénaliser des élèves dont la famille connaît une situation financière plus délicate », souligne Pascale Grande.

 

Depuis le début de l'année 2018, 5 syndicats d'enseignants et du secteur éducatif se mobilisent suite à la fermeture du service : « La ville de Saint-Étienne a annoncé en interne la suppression des postes du service, les personnels seront déplacés au sein des médiathèques dès le mois de juin. »

Pour justifier la fermeture du service, la ville met en avant une fréquentation du service en baisse, mais les syndicats estiment que celle-ci est liée à l'école le mercredi matin, qui disparaîtra l'année prochaine. « Le service s'adressait à tous les enseignants et collectivités du département de la Loire, et la ville a sans doute estimé que cela coûtait trop cher », estiment de leur côté les organisations syndicales. D'après les données avancées par la ville, 55 % des bénéficiaires étaient des enseignants stéphanois.

 

La mairie envisagerait la prise en charge du service par une autre structure, comme l'ESPE, l'École supérieure du professorat et de l'éducation, basée à Saint-Étienne. « Nous n'avons toutefois reçu aucune information quant au devenir du fonds de livres et de documents et au budget qui sera alloué à son renouvellement », explique Pascale Grande. Le fonds documentaire, particulier, nécessite en effet de nouvelles acquisitions fréquentes, à la fois pour mettre à jour les documents et remplacer des exemplaires qui, très lus, s'abîment vite.

 

Leïla Slimani, Gaël Faye et Françoise Bourdin,
héros des bibliothèques

 

La mairie de Saint-Étienne, et notamment Samy Kefi-Jerome, maire adjoint de Saint-Étienne chargé de l'éducation, recevra une partie des syndicats au cours du mois de juin pour évoquer le sujet. Une pétition circule par ailleurs sur le sujet, portée par les syndicats.

Malgré nos essais, nous ne sommes pas parvenus à joindre la mairie de Saint-Étienne.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.