Londres : le cambriolage d’une librairie LGBT déjoué grâce à une bouteille de vin

Camille Cado - 17.02.2020

Edition - Librairies - Gay's the Word librairie - librairie cambriolage - librairie LGBT


Située dans le quartier historique de Bloomsbury à Londres, la librairie Gay’s the Word a été victime d’un cambriolage dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 février 2020. Les deux cambrioleurs, qui sont entrés par effraction, ont toutefois été arrêtés par la police alors qu’ils étaient tranquillement en train de déguster une bouteille de Prosecco...
 
Gay's The Word via Facebook
 

Ouverte depuis 1979, Gay's the Word est la première librairie spécialisée dans la littérature LGBT du Royaume-Uni. Elle a récemment fait l’objet d’une tentative de cambriolage par deux hommes qui ont réussi à s’y introduire, après avoir cassé les vitres avant et arrière du magasin.

Alerté par le bruit, c’est un passant qui a alerté les forces de l’ordre. Après avoir saccagé l’établissement, les cambrioleurs ont été surpris par la police au sous-sol, dans la cuisine, bouteille de Prosecco à la main. 

« Ils étaient là depuis un certain temps », a expliqué Uli Lenart, directeur adjoint du magasin. « Lorsque je suis revenu dans la librairie, j’ai retrouvé une bouteille de téquila vide et une bouteille ouverte de Prosecco sur la table de la cuisine en bas. Ils semblaient avoir bu en plein milieu du cambriolage, ce qui n’était probablement pas la meilleure chose à faire. »

La bouteille de téquila avait été laissée sur place après l’anniversaire d’un membre du personnel. « Les cambrioleurs ont été distraits par l’alcool et étaient là quand la police est arrivée », a-t-il repris. « On se croirait dans une pièce de Joe Orton ! »

Si aucun livre n’a été volé ni dégradé, les malfaiteurs se sont tout de même emparés de l’argent collecté pour l’association caritative Mosaic LGBT Youth Centre. « Nous étions vraiment attristés pour l’organisme caritatif, mais nous avons depuis reçu tellement de dons, que nous avons récoltés bien plus d’argent qu’auparavant », a tenu à saluer Uli Lenart.

« Nous avons reçu un grand soutien de la part de notre communauté. Des clients qui arrivent avec des bouquets de fleurs, des gens qui nous déposent des bouteilles de Prosecco, des éditeurs qui nous envoient des livres et des boites de chocolats. Nous nous sommes vraiment sentis soutenus, c’était profondément touchant. »

Sur Twitter, la librairie, qui a rouvert le lundi 10 février après de petites réparations, s'est montrée rassurée par le fait qu’il ne s’agissait pas d’un crime de haine contre la communauté LGBT. Le magasin a en effet été la cible de nombreuses attaques homophobes et anti-LGBT dans le passé. La dernière en date a eu lieu en 2018, précise The Guardian
 

 
Salut à tous. Je pensais que quelqu’un avait donné un coup de pied dans la fenêtre, mais il s’agit d’une véritable intrusion. Des types ont été arrêtés, le magasin est un peu en bazar. Nous allons tirer au clair cette histoire. Pour le moment, je pense que nous allons pouvoir ouvrir le magasin plus tard dans la journée, cela dépendra de la police. Au moins, ce n’est pas un crime de haine. 
   
Quant aux deux hommes, l’un a été condamné à 6 mois d’emprisonnement et l’autre à 16 semaines avec 1 an de sursis.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.