medias

Lourdes conséquences économiques de la pandémie sur les auteurs

Gariépy Raphaël - 17.04.2020

Edition - Economie - économie auteurs virus - covid19 auteurs finances - pandémie auteurs métier


Une enquête menée par le syndicat britannique the society of author révèle que les écrivains sont particulièrement touchés économiquement. Peu susceptibles d’être couverts par les programmes de soutien financier du gouvernement contre le coronavirus, ils subissent de plus de plein fouet l’annulation des festivals et salons littéraires.



schuldnerhilfe CC 0

 

Sur plus de 1000 auteurs interrogés, 78 % déplorent l’annulation d’évènements littéraires depuis le début de l’épidémie de Covid-19 au Royaume-Uni, et 52 % d’entre eux ne seraient pas indemnisés par une assurance. Enfin 58 % n’ont pas pu atténuer cette perte de fonds grâce à d’autres rentrées d’argent. Pour ce qui est de l’accès aux aides de l’État, 84 % des participants à l’enquête ont déclaré qu’ils ne bénéficieraient pas du programme de soutien du gouvernement.


L’organisation fait ainsi pression sur le gouvernement pour qu’il crée des programmes « complets » qui « ne discriminent pas les auteurs qui sont totalement ou partiellement indépendants ».


Pour le syndicat, les auteurs sont parmi les plus vulnérables de la chaine du livre en raison de leur « dépendance à cette deuxième source de revenus que constituent souvent les contrats d’enseignement et les articles commandés » aujourd’hui annulés. La SOA affirme de plus que certains éditeurs, eux-mêmes en difficulté, auraient demandé à retarder les paiements, ce qui amènerait les auteurs à subir d’importantes pertes financières.


The Bookseller s’est également entretenu avec de nombreux auteurs et a recueilli leurs inquiétudes. Les témoignages révèlent que beaucoup d’écrivains tentent encore de saisir l’impact de la pandémie sur les ventes internationales et donc sur leurs revenus.


L’agent littéraire Lorella Belli a par exemple affirmé au journal que « les ventes internationales peuvent devenir un problème crucial et qu’il est doublement important de s’assurer que les auteurs soient payés sur le long terme, car ils n’ont pas le même filet de sécurité que le gouvernement offre aux éditeurs ».


Certains auteurs se sont également confiés au journal britannique sur la difficulté de voir leurs petits éditeurs dans la tourmente et leur peur de se retrouver sans revenus à la sortie du confinement. Pour pallier cette crise, la SoA a lancé un fonds d’urgence pour les auteurs afin d’atténuer une partie de leur insécurité financière. Le fonds totalise actuellement plus de 800.000 £, aidé notamment par le don de 400.000 £ du Conseil des arts.
 

Quadrature du cercle dans l'Hexagone


Côté français, la Société des Gens de Lettres s’est vu confier un fonds d’un million €, avec des critères d’éligibilité qui provoquent la colère des auteurs

En effet, selon nos informations, la SGDL s’est engagée à traiter 200 dossiers quotidiennement : on estime à environ 100.000 les auteurs du livre. Si cette aide est réellement à terme ouverte à tous les auteurs, cela fait 14 mois de traitement. Pour faire face à l’urgence, on s’interroge. Et déjà, sur son site, la SGDL préconise de différer les envois des dossiers si possible.

ActuaLitté a demandé un grand nombre de précisions, sur le fonctionnement de l’aide, mais n’a reçu aucune réponse.




Commentaires
Les auto-édités sont les grands perdants, pas de salons, pas de revenus du tout, nous sommes pestiférés deux fois, surtout quand nous avons plus de 70 ans. Aurons nous une remise pour l'incinération ?
Un ou deux mois de confinement et déjà de lourdes conséquences pour les auteurs. Imaginez les conséquences pour quelqu'un qui est empêché de publier depuis une dizaine d'années, après avoir vécu de ses droits d'auteur pendant vingt ans. C'est mon cas, pour avoir déplu au "milieu".
De tout coeur avec vous.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.