Luc Besson remporte son procès sur les droits d'adaptation de la BD Valérian

Julien Helmlinger - 17.10.2016

Edition - Justice - Luc Besson Valérian - Luc Besson procès - adaptation Valérian


Vendredi, le tribunal de commerce de Paris a donné raison au cinéaste Luc Besson et sa société de production EuropaCorp dans une affaire qui les opposait au plaignant débouté, Avalanche Productions. Ce dernier espérait un pourcentage sur les recettes de l'adaptation de la bande dessinée de space-opera Valérian, de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin.

 

 

 

Avalanche Productions réclamait un pourcentage sur les recettes du long-métrage (10 % ou 16 millions d'euros de dommages), ainsi qu'un statut de coproducteur, en vertu d'un contrat signé en 2002 avec la société du cinéaste et la filiale Dargaud-Marina. Mais il n'en sera pas ainsi, puisque la justice a débouté la société pour toutes ses revendications, la condamnant à verser 10.000 € de frais de procédure à EuropaCorp.

 

Face à la plainte, la société de production a argué que les termes du contrat évoqué étaient tombés à l'eau entre temps, et qu'un autre contrat avait été signé par la suite entre Dargaud et EuropaCorp. Avalanche compte toutefois faire appel, déplorant que « la décision soit aussi lapidaire et pour un motif parfaitement contredit par les faits, nombreuses preuves à l'appui », comme l'explique l'avocat Sébastien Haas.

 

L'avocat de la partie adverse, Arnaud de Senilhes, a quant à lui déclaré à l'issue de l'audience que ce procès était « symbolique d’une réalité qui pousse, trop souvent, certaines parties à attaquer EuropaCorp par appât du gain, alors qu’il n’y a aucun fondement juridique ». Récemment, EuropaCorp et Luc Besson ont toutefois été condamnés pour plagiat, contre John Carpenter, pour le film Lock-Out, sorti en 2012, qui évoquait un peu trop New York 1997...

 

Avec son budget atteignant les 200 millions d'euros, le film est le plus cher de l'histoire du cinéma français. Mais Luc Besson a réussi à le faire exonérer d'impôts, malgré un tournage en anglais. Valerian et la cité des mille planètes sera projeté dans les salles obscures à partir du 26 juillet 2017.

 

(via FranceTV, BFMTV)