Luc Chatel en Finlande : les bonnes recettes sont « transposables »

Clément Solym - 18.08.2011

Edition - Société - chatel - finlande - autonomie


Le ministre de l'Éducation, Luc Chatel est en Finlande depuis hier, pour observer le système éducatif local, qui paraît-il ne fonctionne pas si mal (notre actualitté). Un déplacement qui lui permet également de ne pas prendre trop vite connaissance du dernier livre de Jack Lang, contre Nicolas Sarkozy.

La Finlande possède l’un des systèmes les plus performants au monde, selon l’étude réalisée par l’OCDE en 2010, par ailleurs, il s’agit du seul pays européen à figurer parmi les cinq premières places du classement.


D’après l’AFP, le ministre est enthousiaste quant aux bonnes recettes éducatives des Finlandais et estime que la France pourrait s’en inspirer : « Il y a un nombre de recettes, que j’ai vu fonctionner ici, qui sont transposables », aurait-il affirmé. Parmi lesquelles, la grande autonomie des établissements (après celles des universités, celles des collèges et lycées ?), ainsi que le « continuum entre le collège et l’école, qui permet d’avoir un enseignement progressif. »

Luc Chatel a également remarqué que l’enseignement était beaucoup plus personnalisé, ce qui permet de repérer et de remédier immédiatement aux difficultés rencontrées par un élève. En outre, l’obligation d’échanger régulièrement sur leurs méthodes et difficultés, à laquelle sont tenus les professeurs, a elle aussi retenu l’attention du ministre.

Cela dit, avant de chercher de nouvelles idées ailleurs, monsieur le Ministre pourrait veiller à régler certains problèmes locaux sur le prix des fournitures scolaires, et leur augmentation. (notre actualitté).