Luc Chatel : Mission ? Renouer avec les syndicats

Clément Solym - 25.06.2009

Edition - Société - ministre - éducation - chatel


Luc Chatel, le nouveau ministre de l'Éducation a fort à faire. Il hérite de plusieurs dossiers sensibles et va devoir renouer le dialogue avec les syndicats. Si renouer le dialogue est un des objectifs du ministre « Je vais prendre le temps de l'écoute, de l'échange, je vais recevoir l'ensemble des acteurs de la communauté éducative », la chose ne va pas être aisée.

En effet, s'il compte se démarquer de Xavier Darcos, il entend tout de même s'inscrire « dans la continuité de l'action qui a été celle de Xavier Darcos ». Il en va ainsi, par exemple, du maintien de la suppression de 16 000 postes en 2010 dans l'Éducation rapporte l'AFP. Et sur ce point, les syndicats ne comptent pas non plus changer de politique. La confrontation sera-t-elle de nouveau de mise ?

Le FSU estime que ces suppressions de postes « augurent mal du mandat » du nouveau ministre. L'Unsa-Education pour sa part déclare qu'elles « placeront les établissements et les personnels sous tension permanente ». Quant à l'Unef (principale organisation étudiante), elle « demande [...] à Luc Chatel l'arrêt immédiat des suppressions de postes dans l'éducation nationale et la mise en place d'un plan de recrutement pour améliorer l'encadrement des élèves et stabiliser les perspectives des étudiants se destinant aux métiers de l'enseignement ».

Et ce n'est pas tout Luc Chatel devra se frotter aussi et entre autres à la réforme de la formation des enseignants et la réforme des lycées, projets qui ne sont toujours pas finalisés et qui sont conflictuels.