Luca Di Fulvio : trois destins avaient rendez-vous avec Buenos Aires

Victor De Sepausy - 23.08.2019

Edition - Les maisons - Luca di Fulvio - prisonniers liberté - Amérique femmes destins


AVANT-PARUTION – Après New York, Luca Di Fulvio nous emmène à Buenos Aires. Un parcours semé d’embuches, où amitié, amour et trahisons s’entremêlent... 1913, trois jeunes gens embarquent pour l’Argentine, en quête d’une seconde chance.



 
Rosetta, jeune femme indépendante et rebelle, fuit son village italien. A la mort de ses parents, harcelée et violentée par la pègre, ayant perdu son honneur, elle n'a eu d'autre choix que d'abandonner la ferme familiale.

Rocco, fier et fougueux jeune homme, laisse derrière lui sa Sicile natale. Il cherche à échapper à la Mafia locale, à laquelle il a refusé de se soumettre.

Raquel, petite juive russe, a vu toute sa famille décimée dans un pogrom. Elle n'emporte avec elle que le souvenir de l'amour que lui portaient ses parents.

Né en 1957 à Rome, où il vit et travaille toujours, Luca Di Fulvio est dramaturge, et l’auteur de nombreux romans à succès, parmi lesquels Le Gang des rêves, bestseller mondial, Les Enfants de Venise et Le Soleil des rebelles, tous parus chez Slatkine & Cie.
 
Le romancier compte ainsi trois best-sellers, avec plus de 4 millions d’exemplaires vendus dans le monde, des traductions dans plus de 20 pays. Dans sa traduction allemande, Les Prisonniers de la liberté s’est vendu à 200.000 exemplaires, et le roman a bénéficié d’une mise en place de 25.000 exemplaires en Italie.


[à paraître 12/09] Luca Di Fulvio, trad. Elsa Damien – Les prisonniers de la liberté – Slatkine –  9782889440962 – 23 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.