Lucia Joyce, fille de James, un destin tragique dévoilé

Clément Solym - 22.02.2010

Edition - Société - Lucia - Joyce - James


James Joyce révélerait un nouveau visage, qui n'étonnera pas vraiment, mais montre combien le romancier a pu se sentir seul dans les dernières années de sa vie. Un regard sans précédent sur sa vie et plus particulièrement sur Lucia Joyce, sa fille unique et amoureuse de Samuel Beckett.

Dès lors que ce dernier repoussera les avances de la fille de son ami, leurs relations vont décliner.

Car le destin de Lucia n'est pas des plus folichons : danseuse de grand talent, elle aura passé une grande partie de sa vie en institut psychiatrique, soignée par Carl Jung pour une schizophrénie, durant les 30 dernières années de sa vie. Enfermée à l'hôpital St Andrew de Northampton, elle aura vu peu de monde. Même sa mère ne lui aurait pas rendu visite...

L'histoire de Lucia aurait en effet toujours été mystifiée par les romanciers et les historiens de la littérature : talentueuse et créative jeune femme abandonnée ou fille charismatique témoin des relations de travail entre Beckett et Joyce, deux ténors de la littérature du XXe siècle...

Le livre en question, The Woman Who Shot Mussolini, de Frances Stonor Saunders paraîtra en mars chez Faber, mais aucune version française n'a pour le moment été annoncée.